AAA masculin : Beauport joue un bien mauvais tour à Panellinios

Beauport s’est imposé sur la pelouse de Panellinios hier soir au parc Jarry. Il a suffi d’une éclaircie d’Ortiz-Bergeron en fin de première période pour assurer une place en finale du Final Four aux hommes de Samir Ghrib.

Panellinios prit rapidement les commandes de la rencontre. Habile avec le ballon, le milieu de terrain montréalais s’approchait dangereusement de la surface de Beauport. Libera trouvait Dowding-Lattimore sur le côté droit qui centra immédiatement sur Drame mais le gardien Blouin était plus prompt pour contrer l’attaquant (9e). Panellinios montrait beaucoup d’allant mais parfois trop comme sur ce dégagement du gardien Koubadianga qui atterrit à l’entrée de la surface adverse. Blouin sauta pour s’emparer du ballon mais Dowding-Lattimore en fit de même. Le choc fut inévitable et le tête contre tête aurait pu être plus grave (14e). Beauport répondait sur une incursion de Misol-Rodriguez dont le tir fut bloqué par Koubadianga (22e). Panellinios utilisait la vitesse de Williams pour peser sur la défense adverse. Benmoussa tenta sa chance de loin mais le ballo ns’échappait du cadre (26e) et sur un centre mal dégagé, Dowding-Lattimore reprit de demi-volée à hauteur du point de penalty mais le ballon passait largement au-dessus du but (27e). La pression s’accentuait sur le but et Williams déborda côté gauche pour servir en retrait Libera qui, à quelques mètres du but, ne trouvait pas le cadre (31e). Beauport se montrait un peu plus entreprenant et sur un contre, un centre en profondeur d’Ethier-Bernheim fut prolongé habilement par Ortiz-Bergeron qui trompa Koubadianga (0-1, 34e). Un événement qui mit en confiance l’équipe de Québec : Beugre récupéra un ballon haut et servit Chaouki dont la reprise en tacle trouva le petit filet extérieur (37e).

Beauport profita de la pause pour serrer les boulons et Panellinios peinait à se procurer des occasions franches. Néanmoins, Valcin-Barabe déborda côté droit et centra pour Williams qui ratait de peu le ballon de la tête (55e). Benmoussa tenta une frappe sèche à vingt mètres mais Blouin bloqua bien (61e). Beauport rétorquait par Ortiz-Bergeron dont le coup franc fut dévié au-dessus du but par Koubadianga (64e). Valcin-Barabe exploitait à nouveau son côté droit et centra au premier poteau pour Robert, gêné par un défenseur, qui ne trouvait pas le cadre (68e). Beauport trouvait plus d’espace : Beugre s’engouffra sur le côté droit et centra pour Menard et Chaouki mais la défense de Panellinios veillait pour contrer les deux attaquants (70e). Sur un corner mal renvoyé, Chaouki tenta sa chance à l’intérieur de la surface : sa frappe fut déviée par un défenseur mais Koubadianga repoussa le ballon (81e). Panellinios jetait ses dernières forces dans la battaille, notamment sur coups de pieds arrêtés mais Beauport tenait bon.

PANELLINIOS  – BEAUPORT : 0-1 (0-1)
But : Otiz-Bergeron (34e).

Ils ont dit

Etienne Bebisiguile (Panellinios) : « Je ne décolère pas : deux penaltys nous sont refusés. Cela nous a gâché le match. Après, on rate aussi des occasions. Peut-être est-ce le stress? En tout cas, nous avons fait une très belle saison. Dommage qu’il nous manquait deux joueurs importants pour ce match. »

Samir Ghrib (Beauport) : « Je suis très content de notre match. Nous avons été très solides et très solidaires. On a concédé plusieurs occasions au début mais nous avons su ensuite corriger les problèmes. Nous avons montré plus de maîtrise par la suite. »

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Tour d’Europe du 30 octobre : Jonathan David toujours à zéro
Tour d’Europe du 29 octobre : Gareth Bale, au plus haut niveau?
Tour d’Europe du 28 octobre : Polémique dans le vestiaire madrilène