AAA Masculin : Les Etoiles de l’Est viennent à bout de Phénix au terme d’un scénario fou!

Les Etoiles de l’Est ont rejoint hier soir Beauport en finale du Final Four masculin. Pour cela, les Lavallois sont passés par toutes les émotions pour venir à bout du Phénix des rivières.

Le début de match était en faveur du Phénix. « On a mis cinq bonnes minutes pour se mettre dans le bain, reconnait Amro Radwan, l’entraîneur des Etoiles de l’Est. Nos adversaires en ont profité pour marquer. Ils ont même aggravé la marque avant l’expulsion de leur gardien. Cela nous a donné confiance. » Après l’expulsion de Blazevic, pour une faute sur un attaquant lavallois qui partait au but, le Phénix tenait le bon bout puisque les joueurs d’Adrien Cervesato marquèrent une troisième fois (1-3). « A la pause, on s’est organisé pour garder le ballon et faire courir nos adversaires au maximum. Dès que nous avons réduit le score, on s’est installé dans leur camp et nous avons égalisé à une dizaine de minutes de la fin. » D’ailleurs, la tension montait dans les gradins au fil du match. Le chambrage « bon enfant » commençait à laisser place à la frustration à l’image de l’égalisation lavalloise (3-3) fêtée devant la poignée de supporters venue de Québec.

A neuf contre onze, les joueurs du Phénix résistaient comme ils pouvaient durant les prolongations mais encaissèrent deux buts (5-3). Les tacles se faisaient plus rudes et les Etoiles se retrouvèrent à dix. Fatigués, les joueurs d’Adrien Cervesato sauvait tout de même l’honneur sur un coup franc dévié par un défenseur lavallois (6-4). « Nous ne sommes pas récompensés de notre travail, estima le coach du Phénix. On méritait beaucoup mieux mais les décisions arbitrales n’ont pas été les mêmes pour les deux équipes. On sait bien que lorsqu’on est de Québec et que nous venons aux alentours de Montréal, nous sommes défavorisés. L’équipe affiche une moyenne d’âge de 20-21 ans et a réalisé une superbe saison. C’est dommage de finir ainsi. »

Au coup de sifflet final, un joueur du Phénix et un spectateur lavallois déclenchaient les hostilités. Si la grande majorité des personnes présentes appelait au calme, des coups ont été échangés entre joueurs et le public autour des vestiaires du Collège Laval. La police est intervenue pour mettre un terme définitif à toute tension…

LES ETOILES DE L’EST – PHENIX : 6-4 après prolongations

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Tour d’Europe du 30 octobre : Jonathan David toujours à zéro
Tour d’Europe du 29 octobre : Gareth Bale, au plus haut niveau?
Tour d’Europe du 28 octobre : Polémique dans le vestiaire madrilène