Ahuntsic apprend dans la difficulté

Champion québécois collégial, Ahuntsic est actuellement en Colombie britannique pour disputer l’épreuve nationale. Face à des équipes plus expérimentées, les garçons de François Bourgeais vivent une sacrée expérience.

Des tribunes garnies. Des supporteurs hostiles aux visiteurs québécois. Et des adversaires affichant une moyenne d’âge bien supérieure. Les Indiens d’Ahuntsic ont vécu une drôle d’expérience mercredi pour leur premier match de championnat national contre Vancouver Island University, l’équipe hôte de la compétition : « Jouer devant 200 à 300 personnes prenant faits et causes pour l’équipe adverse peut être impressionnant, concède François Bourgeais, l’entraîneur. L’ambiance couvrait ma voix, je ne pouvais pas parler à mes joueurs. Pourtant, on a fait mieux que résister! » Encore dans le coup à la fin de la première période (0-0), les Montréalais ont finalement baissé de pied en deuxième pour encaisser un but dans les dernières secondes! Rageant! « C’est peut-être le stress, ou bien le poids du voyage jusqu’ici qui fait que nous avons baissé de pied physiquement en fin de match, continue le coach. Pourtant, nous avons un coup franc dans les arrêts de jeu et le ballon échoue sur le poteau! »

Jeudi, ce fut aussi compliqué au niveau du résultat contre Durham avec une défaite 4-2 : « On a joué 50 minutes à dix contre onze et nous avons eu plus d’occasions que nos adversaires, assure François Bourgeais. Dans le jeu, j’ai l’honneur de dire que je me suis régalé. Nous avons su combiner à deux ou trois joueurs. Par contre, les résultats ne sont pas là. » Après une journée de repos vendredi, les Indiens joueront pour la septième ou huitième place. Une situation nouvelle pour certains joueurs qui ont dominé leur catégorie cette saison au Québec : « On avait parlé des défaites avant la compétition, explique l’entraîneur. Il faut avant tout garder le respect entre les joueurs et avec le staff, dans les deux sens. Globalement, le groupe se tient bien et on essaie d’enlever certaines contraintes quotidiennes pour rendre la vie commune plus intéressante. » Parmi les joueurs convoqués, Mohamed Farsi a été mis au repos lors du deuxième match. François Bourgeais confie : « Il part prochainement faire des essais au Portugal. On veut qu’il aie toutes ses chances alors on le ménage. » Prochain match de classement, samedi midi!

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Le Royal Beauport n’a pas fait de détail face à Boucherville
Zlatan Ibrahimovic n’ira pas à la Coupe du Monde
Simon Gatti (recruteur en chef de l’Académie de l’Impact) : « On prête attention à l’attitude des joueurs »