Charlesbourg sort déjà les crocs

Vainqueur à Lakeshore samedi soir (1-6) pour son premier match de la saison, Charlesbourg a déjà montré qu’il visait le haut du tableau. Il faudra encore compter avec le Kodiak dans une poule relevée.

Lakeshore se montrait entreprenant dès le coup d’envoi. Les joueurs de l’Île-de-Montréal se procuraient les premières occasions mais Ulloa-Aguilar ne cadrait pas un coup franc aux 25 mètres (3e), Correa, parti en profondeur, croisait trop sa frappe (10e), Holmes frappait au-dessus des buts (13e) et un centre fort devant le but de D’Attelis fut dégagé au deuxième poteau par Turgeon (21e). Pendant ce temps-là, Charlesbourg installait son jeu forçant son adversaire à évoluer bas. Le danger intervenait sur une frappe lointaine de Gonzalez qui obligea le gardien Harwood à se détendre (24e). Coté déborda côté droit et centra en retrait sur Eyenga qui tirait au-dessus (27e). Eyenga récupérait un ballon haut et servit Morissette qui manquait le cadre à son tour (29e). Alors que la pression de Charlesbourg commençait à se faire sentir, Correa reçut un ballon dans la surface et, dos au but, se joua de son défenseur pour donner l’avantage à Lakeshore du bout du pied (1-0, 39e). L’avantage fut de courte durée puisque quatre minutes plus tard, Eyenga déborda et centra pour Gonzalez qui égalisa d’une frappe croisée (1-1, 43e).

Charlesbourg tua le match en deux minutes dès le retour des vestiaires! Sur une mauvaise relance, Turgeon récupéra le ballon et combina avec Eyenga qui trouvait le chemin des filets d’un tir placé au ras du poteau (1-2, 47e). Sur l’action suivante, Kouo-Dibongue récupéra le ballon et servit rapidement Eyenga qui donnait un avantage sérieux aux hommes de Charles Harvey (1-3, 48e). Dès lors, Lakeshore éprouvait des difficultés à construire une attaque. Au contraire, le Kodiak accentuait sa pression et sur un tir de Tothaud-Mouandza repoussé par le gardien, Coté poussait le ballon dans le but vide (1-4, 69e). Lakeshore réagissait sur un long ballon de Thompson-Lynch pour Correa qui se faisait déséquilibrer dans la surface par le gardien Desrosiers. L’arbitre désigna le point de penalty mais le portier de Charlesbourg arrêta la tentative de Correa en deux temps. Alors que Desrosiers, allongé, avait saisi le ballon, l’attaquant taclait le gardien à retardement au niveau de la poitrine et fut exclu (71e). A dix contre onze, les joueurs de John Limniatis craquaient encore deux fois sur un centre de Coté repris par Tothaud-Mouandza (1-5, 87e). Ce dernier conclut la marque de la tête à bout portant dans le temps additionnel (1-6, 90e+1).

LAKESHORE – CHARLESBOURG : 1-6 (1-1)
Buts : Correa (39e) pour Lakeshore ; Gonzalez (43e), Eyenga (47e, 48e), Coté (69e), Tothaud-Mouandza (87e, 90e+1).

Ils ont dit

John Limniatis (Lakeshore) : « Charlesbourg a une belle cohésion, et est prêt athlétiquement avec une bonne agressivité sur le ballon. C’était trop pour nous à ce stade de la saison. On n’a pas su gérer les moments importants notamment après notre ouverture du score puis le retour des vestiaires. Mais je reste confiant pour la suite. »

Charles Harvey (Charlesbourg) : « On a tué le match en début de deuxième période. La consigne était de presser nos adversaires continuellement afin de récupérer des ballons hauts. Cela a payé par deux fois en début de deuxième période. Nous avions pris alors un avantage psychologique et des espaces se sont créés. »

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

CPL Québec : « Bientôt une bonne nouvelle à annoncer »
PLSQ : Le Dynamo de Québec retrouve le sourire contre St-Hubert
Mont-Royal Outremont et Monteuil, dos à dos