Chaudière-Ouest : « Rassembler un maximum de compétences au service des joueurs »

En moins d’un an, Chaudière-Ouest a changé de directeur technique ainsi que d’entraîneurs AAA masculin et féminin. Aujourd’hui, le directeur sportif Benoit Forget-Chiasson, aidé de son adjoint Philippe Bernard, souhaite donner une nouvelle direction à un club qu’il connait plutôt bien.

Le club en général – Benoit Forget-Chiasson n’est pas en terre inconnue : « J’ai dirigé le club pendant cinq ans. Nous allons changer d’abord certaines choses d’un point de vue technique en affichant une volonté d’impliquer les jeunes joueurs séniors dans la vie du club et en retrouvant notre façon de jouer faite de conservation de balle. Cette dernière s’était un peu perdue au fil des années avec les changements de staff. On va partir sur des bases existantes pour mener le club un peu plus loin sportivement. » Pour le moment, le nouveau directeur sportif s’occupe des priorités : « Pour le moment, je travaille beaucoup sur l’administratif, le recrutement et la formation d’entraîneurs de qualité. Le but est de rassembler un maximum de compétences au service des joueurs. Actuellement, nous sommes 1700 membres. Nous étions 2000 cinq ans auparavant. Nous voulons stopper l’hémorragie en 2019 pour réinstaurer une dynamique positive. »

AAA féminin – C’est Benoit Carbonneau qui remplace l’entraîneur de l’équipe élite féminine : « On va utiliser le travail de Fabien pour postuler à une place au Final Four, assure Benoit Forget-Chiasson. Nous allons conserver plus ou moins le même groupe, très jeune, avec quelques bonnes arrivées comme Mathilde Rousseau et Alexandra Doucet. Benoit Carbonneau revient après un recul de deux ans du civil alors qu’il était investi dans l’équipe des Caravelles de Ste-Foy. »

Masculin – Les Rapides ont perdu leur équipe élite AAA suite au forfait la saison dernière : « On a ralenti chez les garçons ces dernières années, analyse Benoit Forget-Chiasson. Nous ne comptons qu’une équipe AAA dans cette catégorie, cela montre qu’il y a des choses à corriger. On va accompagner notre génération U16 qui est de qualité et travailler aussi avec les jeunes U12 et U13. »

Pour postuler en tant qu’entraîneur, vous pouvez envoyer votre cv à ds@assco.ca

La rédaction de www.justesoccer.com 

Autres articles intéressant

L’aventure du soccer se poursuit pour Maxime Oliveri au pays des kiwis
Julian Labalec (FC Gatineau) : « Je ne suis pas un entraîneur, mais plutôt un éducateur »
FC Mont-Bruno – Ste-Julie, un nouveau géant en Montérégie ?