Cindy Walsh : « Retrouver la compétition en club »

L’AS Varennes est attendue cette saison en AAA féminin. Après une fusion d’équipe avec Saint-Amable, le club a recruté Cindy Walsh pour guider cette jeune équipe. Ancienne internationale canadienne et ex-coach des Comètes de Laval, la technicienne a accepté de quitter son emploi à l’ARS Rive-Sud pour retrouver les terrains. Rencontre.

Cindy, pourquoi avoir accepté le challenge proposé par Varennes?

Je travaillais à l’ARS Rive-Sud depuis sept ans. J’encadrais des programmes scolaires mais je n’avais pas l’opportunité de diriger des jeunes en club. Ça me manquait beaucoup et les horaires de travail en région étaient difficilement conciliables avec ma vie de famille. J’adore travailler avec les jeunes et je voulais retrouver la compétition.

Quelle est la difficulté de bâtir une équipe avec des joueuses en provenance de deux clubs?

Ce n’est pas un problème. Il n’y avait pas de AAA féminin à Saint-Amable et toutes les joueuses de Varennes sont restées. De mon côté, j’ai contacté des joueuses que j’ai entraînées chez les Comètes de Laval. Ensemble, on avait atteint la finale des séries de W-League en 2013 et les demi-finales en 2015.

 

Que vont apporter les anciennes joueuses des Comètes?

Beaucoup d’expérience. Elles ont 24 ans en moyenne et ont vécu une Coupe du Monde U20 ainsi que quatre ans de soccer dans des universités aux États-Unis. Le niveau monte réellement quand elles sont présentes à l’entraînement. Elles veulent gagner leur place et les plus jeunes s’investissent beaucoup. Tout le monde est très motivé. La chimie se passe super bien et l’objectif est d’aller au Championnat canadien.

Propos recueillis par www.justesoccer.com

Photo : ARS Rive-Sud

Autres articles intéressant

L’aventure du soccer se poursuit pour Maxime Oliveri au pays des kiwis
Julian Labalec (FC Gatineau) : « Je ne suis pas un entraîneur, mais plutôt un éducateur »
Chaudière-Ouest : « Rassembler un maximum de compétences au service des joueurs »