La Coupe RJCCQ : l’art de développer le soccer grâce au monde des affaires

Alexis Rivière est consultant en informatique de gestion. Depuis 2014, il s’occupe de l’organisation de la Coupe RJCCQ, un tournoi d’une journée rassemblant différentes Jeunes Chambres de Commerce du Québec. La compétition fête sa huitième édition samedi prochain. Éclairages.

Alexis, pourquoi organiser une compétition de soccer avec différentes Chambres de Commerce au Québec?

Le but est de créer et solidifier des liens entre le monde du soccer et celui du business. Nous utilisons plusieurs manières de réseauter telles que le 5 à 7, les ateliers ou les conférences. L’organisation d’une Coupe de soccer en fait partie. Au-delà de notre passion pour ce sport, c’est un excellent vecteur de communication. Le potentiel est énorme au Québec!

Le soccer est-il bien implanté au Québec pour y investir financièrement?

C’est le sport le plus pratiqué dans la province (près de 200 000 licenciés, NDLR) mais nous n’en avons pas la conscience collective. Le compétitif est installé avec l’Impact de Montréal, le FC Montréal, la PLSQ et la LSEQ. Il existe une vingtaine de ligues récréatives privées rien que sur l’île de Montréal pour que les adultes puissent jouer été comme hiver. Même pour les plus de 50 ans! Il faut de l’argent pour créer un écosystème. On voit souvent les grandes entreprises investir dans les équipes d’enfants avec du matériel, des équipements et des maillots. Je pense qu’il faut aller encore plus loin et miser sur les adultes. Des générations ayant connu le soccer dans leur jeunesse investissent plus tard dans ce sport. Il faut trouver l’argent maintenant pour le développer davantage.

Comment réagissent les Jeunes Chambres de Commerce à l’idée de disputer la Coupe RJCCQ?

Pour la première fois en huit ans, nous regroupons douze Chambres de Commerce et n’avons pas de place pour accueillir des entreprises extérieures. C’est un succès ! De nombreuses communautés sont représentées. Il est amusant de constater que les cultures de chaque collectivité  ressortent selon leur façon de jouer. Cela ressemble à une mini-Coupe du Monde. La grande particularité du soccer est son universalité. N’importe qui peut y jouer. Il s’est démocratisé depuis quelques années au Québec, les possibilités d’investir sont nombreuses !

Coupe RJCCQ, samedi 27 août, 11h30 – 17h au Collège de Bois-de-Boulogne, 10555 avenue de Bois-de-Boulogne, Montréal.

Autres articles intéressant

Les matchs de soccer autorisés pour tous au Québec à partir de lundi !
Le Défi Futsal invite tous les joueurs de soccer à courir pour la bonne cause
Angelo Jean-Baptiste (Fabrose) : « Mes équipes sont traditionnellement offensives »