Final Four : Chaudière-Ouest prêt à l’exploit contre Beauport?

Chaudière-Ouest – Royal Beauport, samedi, 16h, parc Renaud Maillet.

Les deux leaders des groupes A et B s’affrontent dès l’ouverture de ce Final Four. Une perspective qui déplaît à Fabien Cottin, le coach des Rapides: « En trois jours, on joue les deux favoris, selon moi, alors que nous avons terminé premiers. » Lundi, Chaudière affronte en effet Repentigny. Mais ce qui frustre davantage Fabien Cottin est l’enchevêtrement du calendrier civil avec celui de l’universitaire : « Je suis désabusé. La saison se joue maintenant et je ne peux pas préparer les choses comme je le souhaite puis qu’elles ne peuvent pas venir aux pratiques. Cela fait dix ans que je suis au Québec et dix ans que c’est comme ça. Il faut trouver des solutions! Certaines filles jouent quatre matchs en une semaine, c’est totalement inhumain! On jouera ce Final Four sans pression, de toute façon, nous ne sommes pas favoris. »

Du côté de Beauport, Samir El Akkati se souvient de la dernière confrontation entre les deux équipes. Cela remonte juste au mois d’août et les Rapides s’étaient imposés 1-0 : « Il n’y a pas d’esprit de vengeance. On ne veut pas trop focaliser dessus car si on gagne celui-ci et on perd les autres, cela ne sert à rien. Les joueuses ont pris consciences que nous avons été très dangereux et que Chaudière a marqué alors que nous n’avons pas été mis en difficulté. » Concernant le Final Four, le technicien de Beauport refuse l’étiquette de favori que tout le monde lui prête : « Ce sera très serré. Les équipes ont terminé avec plus ou moins le même nombre de points. Je ne nous considère pas comme favoris mais j’ai confiance en mes joueuses. »

Mont-Royal-Outremont – Repentigny

Autres articles intéressant

Durnick Jean (UQTR féminin) : « Être outsider nous va plutôt bien »
Loic Kwemi prêt à se relancer à Boucherville
St-Lambert entend bien s’installer dans le AAA masculin