L’incroyable épopée de Gabrielle Lambert : de Trois-Rivières à l’élite française

Gabrielle Lambert vit actuellement un rêve éveillée. Gardienne de Trois-Rivières cet été, elle pensait sa saison terminée lorsque son équipe a terminé à la quatrième place de son groupe de LSEQ. Mais une opportunité incroyable s’est présentée récemment : intégrer l’effectif d’Albi en division 1 française. Demain, elle affronte le PSG, demi-finaliste de la dernière Ligue des champions !

Gabrielle, à quel moment avez-vous été contactée?

C’est Helder Duarte (entraîneur-chef de l’Université de Laval, NDLR) qui connait le président du club d’Albi depuis un voyage là-bas avec le Sport- Études de Québec. Le président lui a demandé s’il connaissait une gardienne car il en avait besoin d’une! Helder m’a écrit pour savoir si cela m’intéressait et je lui ai dit « Oui! ». Tout ça s’est déroulé deux semaines auparavant. La semaine suivante (la semaine passée, NDLR), j’étais dans l’avion pour faire mon essai.

Est-ce votre première expérience à l’étranger?

Oui, en effet c’est la première fois que je vais jouer à l’étranger! J’avais cependant déjà fait un camp de soccer en France avec l’UQTR il y trois ans.

Où avez-vous joué auparavant?

Je suis de Saint-Hyacinthe à l’origine. J’ai joué là-bas pratiquement toute ma vie! À 19 ans j’ai décidé de quitter le FC Saint-Hyacinthe pour aller jouer dans une équipe sénior AAA à Beloeil! Après je suis rentrée à UQTR pour 2 ans et durant ces deux étés, je suis allée jouer au Dynamo de Québec dans la W-League.

Que ressentez-vous à l’idée de jouer en France?

Je suis très contente d’avoir cette expérience! Je ne m’attendais pas à ça… J’étais en pleine préparation avec les Carabins quand j’ai décidé de tout laisser pour sauter sur cette opportunité qui s’offrait à moi! Je suis excitée à l’idée de jouer contre de grosses équipes telles le PSG et Lyon! Je vais profiter de chaque instant sur le terrain c’est certain!

Quel est votre objectif cette saison? Vous avez signé combien de temps?

Je n’ai pas d’objectif fixe. Je ne sais pas encore combien de matchs je vais débuter. Si j’avais un objectif à donner, c’est de prouver que j’ai ma place ici et me faire remarquer quand je vais avoir la chance de jouer! Le plus important pour moi c’est de faire le mieux possible et d’apprendre de cette expérience. Mon contrat est pour une saison, jusqu’à la fin juin.

Comment avez-vous été accueillie? Quel est votre statut dans l’équipe?

Les filles ont été super accueillantes! En plus il n’y a pas la barrière de langue alors ça va ! Le coaching staff est super aussi! Ils font en sorte que j’aie tout le nécessaire. J’habite avec deux autres filles de l’équipe alors c’est le fun!

Autres articles intéressant

PLSQ : Mont-Royal Outremont plonge Blainville dans le doute
PLSQ : Mont-Royal Outremont a-t-il les moyens de bousculer Blainville?
PLSQ : En dominant Saint-Hubert, le Dynamo remonte au classement !