Isabelle Harvey rejoint l’équipe d’Edmond Foyé au sports-études de Pointe-Lévy

Edmond Foyé officie principalement au sports-études à l’école secondaire de Pointe-Lévy. Récemment, il a enregistré la venue d’Isabelle Harvey, qui s’occupe du pôle féminin de la structure. Le technicien se réjouit de l’apport de l’ancienne internationale canadienne.

Loin des bancs de PLSQ et du « feu » Dynamo de Québec, Edmond Foyé s’occupe désormais de joueurs plus jeunes. Au sports-études de l’école secondaire de Pointe-Lévy, il encadre 187 joueurs avec son staff. Si l’esprit de compétition n’est plus le même qu’en PLSQ, la passion reste intacte : « Nous accueillons les meilleurs joueurs du secteur et notre objectif est de les développer davantage avec des exigences du haut niveau. On développe des aspects aussi bien techniques que physiques avec un travail complémentaire à ceux des clubs. »

Alors qu’il songeait reprendre le pôle féminin, l’ancien coach du Dynamo a saisi l’opportunité d’intégrer Isabelle Harvey, fraîchement revenue dans la région après son départ de Californie, à son équipe : « Il fallait une personne référence pour encadrer nos équipes féminines et Isabelle est la personne idoine. Cela ajoute du crédit à nos actions. De plus, cela permet de créer un équilibre dans nos débats, elle apporte une vision que nous n’avions pas. » Ancienne internationale et technicienne universitaire aux Etats-Unis, Isabelle Harvey a rapidement conquis Edmond Foyé : « Je veux l’optimiser dans notre organisation car elle a des compétences importantes. Et son humilité est rafraîchissante. »

Après un exil de 23 ans lors duquel elle a côtoyé le très haut niveau nord-américain, Isabelle Harvey est revenue sur ses terres dont le changement l’a marquée après toutes ces années : « Le programme sports-études n’existait pas et je trouve cela merveilleux que les jeunes puissent en profiter. Déjà qu’il n’y avait pas d’équipe féminine (rires)! » L’attaquante a participé à la Coupe du Monde 1999 et s’est construite une solide réputation de coach dans l’Ouest américain : « Je viens ici pour rendre au Québec ce qu’il m’a donné. Je veux aider les jeunes à progresser sur le terrain et aussi dans leur attitude en dehors comme durant les préparations de matchs par exemple. Je veux que ces joueuses et joueurs croient en leurs rêves et qu’ils puissent se dire que rien n’est impossible. »

Crédit Photo : LA Golden Eagles

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Tour d’Europe du 30 octobre : Jonathan David toujours à zéro
Tour d’Europe du 29 octobre : Gareth Bale, au plus haut niveau?
Tour d’Europe du 28 octobre : Polémique dans le vestiaire madrilène