Les joueuses de Beauport frappent fort

Pour le premier match de Final Four féminin, Beauport est allé s’imposer 6-1 sur la pelouse de Blainville. Le tenant du titre bénéficiait de son effectif au complet.

Blainville souffre de gros problèmes d’effectif. Hier, Beauport a su en profiter pour gagner avec une large marge. Léa Chastenay-Joseph ouvrait la marque rapidement (0-1, 5e) avant que Marie-Mychèle Metivier ne double la mise (0-2, 19e). Cinq minutes plus tard, Karyna Fiset tuait tout suspense suite à un exploit personnel (0-3, 24e). « On a pu produire des séquences de jeu intéressantes avec des joueuses revenues des Universiades à temps. On a souvent eu le ballon et le fonds de jeu était intéressant », se réjouit l’entraîneur Samir El Akkati.

En deuxième période, Joelle Gosselin marquait à son tour (0-4). Après la réduction du score de Blainville, Kim Tremblay (1-5, 78e) et Joelle Mercier (1-6, 81e) alourdissaient la note. « Blainville n’avait que douze joueuses, fait remarquer le coach de Beauport. Mes remplaçantes ont pu apporter de la fraîcheur physique et nous étions supérieurs dans ce domaine. J’ai aussi pu faire tourner l’effectif pour être encore frais lundi. » Varennes est prévenu, Beauport sera prêt!

BLAINVILLE – BEAUPORT : 1-6 (0-3).

Prochain match : Beauport – Varennes, lundi 18h, Stade Beauport CSMS.

Autres articles intéressant

U21 : Pointe-Claire prêt pour sa finale contre Saint-Hubert
McGill aura tout tenté face à Concordia
Le Rouge et Or à l’épreuve des Carabins