Lakeshore U15 se qualifie pour la finale du Championnat canadien avec panache!

Les joueuses de Lakeshore U15 n’ont pas douté bien longtemps face à leur rival de l’Ontario pour se qualifier cet après-midi pour la finale du Championnat canadien (5-0). Les protégées de Sammy Nelson ont fait le plein de confiance!

En moins de cinq minutes, Lakeshore avait fait la différence. Gagné ouvrait la marque (1-0, 2e) puis Kumar doublait la mise acrobatiquement (2-0, 5e)! Incroyablement efficaces, les joueuses de l’Île-de-Montréal poursuivait leur récital par un débordement de Gagné dont profita Horton pour marquer le troisième but d’un plat du pied à l’entrée de la surface (3-0, 13e). Sur l’action suivante, une combinaison collective permettait à Gagné de se retrouver seule face à la gardienne et de se remporter son duel (4-0, 15e). Cumberland tentait de réagir mais ne se montrait pas dangereux hormis sur un débordement de Headland qui se retrouva seule face à la gardienne Demarbre mais l’attaquante ne cadra pas sa tentative (34e).

Lakeshore gérait son avance et aggravait même la marque sur une frappe d’Horton arrêtait par la gardienne qui relâcha le ballon. Gagné en profita pour inscrire son troisième but de la rencontre (5-0, 46e). Cumberland aurait pu sauver l’honneur sur une balle en profondeur pour Thompson qui dribbla Demarbre mais ne put redresser son ballon (51e).

LAKESHORE – CUMBERLAND (ON) : 5-0 (4-0)

Buts : Gagné (2e, 15e, 46e), Kumar (5e), Horton (13e).

Finale : LAKESHORE – MOUNTAIN UNITED, lundi 11h, 955 avenue du Bois-de-Boulogne, Laval.

Ils ont dit

Sammy Nelson (Lakeshore) : « Il fallait débuter ce match avec la conscience de l’enjeu et le calme nécessaire. On voulait éviter le même stress que contre Fundy lors de la première rencontre. Les filles ont joué comme elles savent le faire. L’équipe a su capitaliser sur ses opportunités tout en contrôlant le match. Notre objectif a udépart n’était pas seulement de participer au Championnat canadien mais de le gagner! On s’est préparé physiquement et mentalement pour cela. Les joueuses ont confiance en leurs moyens! »

Patrick Boyle (Cumberland) : « C’est sûr que nous sommes déçus. Nous n’avons pas joué notre meilleur match. Notre début de rencontre raté peut s’expliquer par des momentum qu’on n’a pas su reprendre. Mené au score, on a forcé notre jeu avec des décisions que nous n’aurions pas prises en temps normal. Malgré tout, cela reste une excellente saison pour une équipe surclassée d’une année. On a gagné les coupes de notre région et de l’Ontario. Les filles ont montré beaucoup de coeur! »

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

L’aventure du soccer se poursuit pour Maxime Oliveri au pays des kiwis
Julian Labalec (FC Gatineau) : « Je ne suis pas un entraîneur, mais plutôt un éducateur »
Chaudière-Ouest : « Rassembler un maximum de compétences au service des joueurs »