Le Rouge et Or élimine les Patriotes en prolongations

Le Rouge et Or s’est qualifié vendredi pour la finale provinciale féminine en venant à bout de l’université de Trois-Rivières en prolongations (3-2). L’équipe d’Helder Duarte retrouvera les Carabins dimanche matin au Cepsum pour la finale provinciale.

Durnick Jean est évidemment déçu. Le coach de l’UQTR pensait avoir fait le plus dur : « On a tenu contre le vent en première période. On a fait face à la tempête et nous avons ensuite ouvert le score à l’heure de jeu. Laval égalise rapidement mais j’ai senti une grande confiance au sein de notre équipe et on marque à nouveau à dix minutes de la fin du temps réglementaire. Laval pousse et égalise sur une action litigieuse puis marque très tôt en prolongations. » Le technicien trifluvien reste tout de même satisfait concernant la prestation de ses joueuses cette saison : « C’est une déception de perdre ainsi mais on est tellement fier d’avoir amené cette équipe jusque-là. Personne n’aurait parié sur le fait qu’on serait en train de challenger Laval en prolongations de la demi-finale en début d’année. On a tellement grandi cette année en tant qu’équipe! »

Helder Duarte reconnait que le sort de la rencontre aurait pu être différent : « On a raté beaucoup de chances et cela aurait pu nous coûter cher face à un adversaire qui a très bien défendu durant toute la rencontre et a été opportuniste aux bons moments. Les changements nous ont bien servi puisque Daphnée Blouin, entrée à la 86e, égalise à la 90e, et Audrey-Ann Coughlan, entrée à la 74e, marque le but vainqueur à la 92e. » Le Rouge et Or joue les play-offs en trois jours, un élément qui complique la tâche du coach de Laval : « Nous avons perdu quelques bons soldats dans la bataille et il faudra revoir les effectifs pour la finale de dimanche où l’on va affronter un adversaire au repos depuis 8 jours.Ce ne sera pas facile. » Néanmoins, le coach pense que son effectif a évolué récemment dans le bon sens : « En début d’année, je reprochais souvent à mes joueuses de ne pas être une équipe et que la seule chose que les joueuses avaient en commun étaient leur chandail. Depuis quelques semaines, je ne peux plus dire ça. Je sentais que tranquillement tout changeait et hier, nous avons été une équipe! »

Finale provinciale féminine : Carabins – Rouge et Or, Cepsum, dimanche  12h

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

André Bona drafté par les Wanderers d’Halifax (CPL)
Les Carabins savourent leur premier titre national masculin
Les routes du FC Gatineau et de Sylver Castagnet se séparent