Le Rouge et Or féminin poursuit son règne

Le Rouge et Or féminin est devenu une nouvelle fois champion d’hiver dimanche en battant les Carabins à Trois-Rivières. C’est la sixième fois consécutive que les joueuses d’Helder Duarte remportent le trophée!

La finale du championnat universitaire féminin d’hiver voyait les Carabins et le Rouge et Or, les deux meilleures équipes québécoises du moment, s’affrontaient. La rencontre vit un premier tournant lorsque Dominique Fortin, milieu de Laval, marqua son premier but du match sur une frappe dont le rebond fut mal jugé par la gardienne Dubé et qui termina sa course dans les filets des Carabins (1-0, 65e). Cette erreur de main de la part de la gardienne montréalaise permettait au Rouge et Or de prendre l’avantage alors que le match était très équilibré.

Une dizaine de minute plus tard, Dominique Fortin, seule dans la surface, avait le temps d’ajuster une magnifique tête qui trompa Dubé, sur un centre de Dionne (2-0, 74e). Les espoirs des Carabins se faisaient de plus en plus mince après ce coup de massue. Les joueuses de Kevin McConnell ne parvinrent pas à aller marquer ce but qui aurait pu leur redonner l’espoir, la faute à la gardienne de Laval, Marie-Joëlle Vandal qui a réussi des arrêts importants. Le Rouge et Or remporta ainsi la bannière pour une sixième année consécutive!

ROUGE ET OR – CARBINS : 2-0
Buts : Fortin (65e, 74e).

Il a dit

Helder Duarte (Rouge et Or de Laval) : « C’était une finale partagée. Les Carabins ont eu leur chance mais notre gardienne Vandal réalise un superbe arrêt. Nous avons réalisé quatre matchs nuls dans le temps réglementaire cette saison avec l’UdM. Cette fois, on a su marqué par deux fois : si le premier peut être chanceux, le deuxième est très joli. Dominique Fortin a été élue meilleure joueuse du match et fut excellente tout au long de la saison. Enfin, remporter six fois le championnat d’iver en autant de saison… C’est très flatteur. Mais nous l’avons réalisé à chaque fois avec des joueuses différentes. »

Crédit photo : Simon Lahaye

Geoffrey Jouvin

Autres articles intéressant

Amla – Salter, le duo plein de promesses de St-Hubert
Vincent Orsida (Mistral) : « C’est un point gratifiant au vu de notre performance »
Khalid Bentaibi (Salaberry) : « Le poids de la responsabilité de sauver l’équipe »