Le Rouge et Or masculin, champion d’hiver au caractère !

Réduit à dix puis à neuf, le Rouge et Or a réussi à remporter la bannière d’hiver dimanche face aux Patriotes. La rencontre fut émaillée de plusieurs incidents.

L’affrontement entre les Patriotes et le Rouge et Or restera certainement dans la mémoire des 300 spectateurs présents au complexe Alphonse-Desjardins lors de cette finale provinciale. Les deux équipes se sont livrées une bataille tactique très intéressante avant que plusieurs incidents disciplinaires n’obligent l’arbitre du match Sébastien Noshinravani à sortir quatre cartons rouges durant et après le match. Le Rouge et Or a été principalement dangereux sur le côté gauche avec la combinaison More-Chavalier et Sénécal-Lapointe ainsi que par l’intermédiaire de St-Maurice. Cependant, ce sont les Patriotes qui ouvraient la marque. William Moss prenait de vitesse son vis-à-vis avant de centrer en direction d’Adam Taïf qui finissait l’action du plat du pied (1-0, 36e). Le tournant du match arriva à l’heure de jeu lorsque le joueur du Rouge et Or Lavie sauta pour convoiter un ballon aérien contre Taïf. Sur cette action, l’attaquant de l’UQTR resta au sol et l’arbitre central sortit un carton rouge synonyme d’expulsion pour le joueur de Laval (55e).

Il n’en fallu pas plus pour remotiver les troupes de Samir Ghrib. Un mauvais dégagement du gardien des Patriotes permettait une contre-attaque rapide et St-Maurice égalisait sur une passe de Lebreton (1-1, 64e). Les joueurs de Laval célébraient en adressant des gestes inappropriés envers la foule. Quelques instants plus tard, le Rouge et Or marquait un deuxième but sur un coup franc repris de la tête par Joly, fraîchement rentré (2-1, 68e). Ce fut le coup de trop pour les Patriotes qui n’ont pas su trouver la brèche dans la défense Lavalloise même si St-Maurice, pour un tacle, fut expulsé à son tour. En fin de match, le joueur de l’UQTR, Guy-Alain Fahé, pour coup volontaire, rejoignait aussi les vestiaires prématurément.

Au coup de sifflet final, Nizar Houhou, le gardien de but du Rouge et Or, dégagea volontairement le ballon envers le public des Patriotes. Énervé après quelques chants provocateurs, le portier aurait pu blesser quelqu’un et l’arbitre lui adressa à son tour un carton rouge. Il n’en fallait pas plus pour voir un attroupement autour du gardien de la part des adversaires déjà échaudés par les célébrations douteuses et le goût amer de la défaite.

ROUGE ET OR – PATRIOTES : 2-1 (1-0)
Buts : St-Maurice (64e), Joly (68e) pour le Rouge et Or ; Taïf (36e) pour les Patriotes.
Expulsions des Lavallois Lavie (55e), St-Maurice (85e), Houhou (90e) ; du Patriote Fahé (87e).

Ils ont dit

Samir Ghrib (Rouge et Or) : « Mes joueurs ont démontré beaucoup de caractère pour revenir de l’arrière avec un homme en moins. Marquer deux buts en jouant à dix, sur un immense terrain avec en plus la fatigue accumulée du match de demi-finale, est un exploit en soi. Ils ont franchi un cap. Cet hiver, nous avons composé avec beaucoup de blessés. En quart de finale, nous avons perdu les services d’Issam Dounzar. Puis ce fut le tour de Jonathan Vallée en demie. Cette adversité a façonné ce groupe et lui a donné l’énergie nécessaire pour terminer en force! »

Shany Black (Patriotes) : « On a vécu un apprentissage. On prépare la rencontre du mieux possible et cela se joue sur des détails. Les joueurs ont lutté jusqu’au bout. C’est une déception mais on prépare ce groupe pour les deux prochaines saisons d’automne. On a su mettre des choses en place et nous avons eu des résultats. Nous n’avons jamais regardé en arrière et le bilan de cette saison est très positif. »

Crédit photo : Simon Lahaye

Geoffrey Jouvin

Autres articles intéressant

AAA féminin : Mont-Royal Outremont fait la différence sur le Phénix
PLSQ : La machine St-Hubert s’enraye, le FC Lanaudière en profite
Longueuil grille un joker contre Salaberry