Les Carabins, c’est du costaud!

Les Carabins n’ont pas fait de détails hier au Cepsum face à une équipe de Trois-Rivières en manque d’expérience. Les joueurs de Pat Raimondo ont plié le match en moins d’un quart d’heure avec des qualités offensives évidentes pour s’installer en tête du championnat universitaire masculin.

« Jamais une équipe ne nous a autant déstabilisés cette saison. » Roch Goyette a pu goûter à la puissance offensive des Carabins. L’entraîneur de l’UQTR a constaté impuissant à un premier quart d’heure assez incroyable. L’UdM ouvrait la marque au bout de 40 secondes de jeu par Safari sur un centre de Chambon (1-0, 1re). Mais les Patriotes réagissaient avec orgueil et Bardet égalisait suite à une belle passe de Duffek (1-1, 2e). Mais ce début de match complètement fou se poursuivait avec un but de Chambon sur l’action suivante. L’ailier des Carabins se battait au coeur de la surface pour récupérer le ballon et l’expédier dans les filets (2-1, 3e). À peine le temps de souffler, Essomé Penda profitait d’une erreur de défense pour prendre de vitesse tout le monde et gagner son duel face au gardien (3-1, 9e). Avec Kreim, Sissoko et Jarras aux manettes, les Carabins pouvaient faire mal à tout moment. Devant, Essomé Penda surgit pour contrer la relance du gardien des Patriotes et marquer un doublé (4-1, 14e). Quelques minutes plus tard, le rapide attaquant remettait en retrait pour Jarras qui marquait à son tour (5-1, 31e). Le match était joué avec des Carabins en plein confiance! « On n’était pas prêt mentalement pour affronter un adversaire au sommet de son art, soupire le coach de l’UQTR, qui a perdu quinze vétérans par rapport à l’an dernier. Mais c’est dans de tels matchs que l’on peut voir la force de caractère des joueurs. C’était une bonne leçon. On a pu constater nos faiblesses et nous allons travailler dessus. »

En deuxième période, les Carabins maîtrisaient toujours leur sujet. Jarras réalisait un doublé après un une-deux avec Safari (6-1, 54e), Manaa marquait sur un coup franc direct (7-1, 66e) et Chambon marquait le dernier but sur une passe de Makaya (8-1, 84e). Pat Raimondo était dans l’ensemble évidemment satisfait du comportement de ses joueurs mais a mis en lumière certains éléments déterminants, selon lui : « Lorsque Sissoko met de l’intensité conjugué à la vitesse d’Essomé Penda, cela peut faire très mal. Nous jouons mieux que ces dernières années avec une palette offensive intéressante. » Avec six victoires en autant de rencontres, les Carabins sont très bien partis dans ce championnat masculin avant la réception de l’UQAM dimanche : « Réaliser un carton plein n’était pas notre objectif à la base, confie l’entraîneur de l’UdM. On est fier de ce parcours. » L’UQAM est prévenu…

CARABINS – PATRIOTES : 8-1 (5-1)
Buts : Safari (1re), Chambon (3e, 84e), Essomé Penda (9e, 14e), Jarras (31e, 54e), Manaa, (66e) pour les Carabins ; Bardet (2e) pour l’UQTR.

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Anthony Rimasson : « Je vais aligner la meilleure équipe possible »
Monteuil se prépare pour la PLSQ masculine et féminine!
Les Patriotes jouent « gros » vendredi contre le Vert et Or