Les Carabins dominent McGill en féminin et masculin

Les deux équipes des Carabins ont fait le plein de points contre les Martlets (2-0) et les Reds (3-0) hier au Cepsum. L’Université de Montréal est en tête du classement dans les deux catégories.

Féminin

Les joueuses de Kevin McConnel ont fait la différence rapidement par Melissa Proulx (5e) : « On a bien commencé puis on a manqué d’énergie en fin de première période, estime le coach de l’UdM. On sent de la fatigue entre l’accumulation des matchs et l’intensité des cours. De plus, nous ne sommes pas habitués à jouer le jeudi mais cela nous donne 24h de plus pour récupérer pour le match de dimanche. » En deuxième période, Desmarchais faisait le break sur corner (64e) : « Comme face au Rouge et Or, il faut être présent dans l’engagement, rappelle Jose Luis Valdes, l’entraîneur des Martlets. On a été trop hésitant au début. Ensuite, nous avons trouvé des espaces et pris confiance. Nous avons pu créer plus de danger en deuxième période, mais nous encaissons ce but. On est sur la bonne voie. »

CARABINS – MARTLETS : 2-0

PATRIOTES – STINGERS : 3-0

UQAM – VERT ET OR, ce soir 18h, stade Saputo

Masculin

Là-aussi, les Carabins ont fait la différence dès le début de match, comme souvent cette saison : « C’est une belle qualité, sourit Pat Raimondo, le technicien. Les joueurs sont vite prêts au coup d’envoi et nous nous créons des occasions rapidement. » Haddad trouvait Ouzane dans la surface. Ce dernier décalait Essomé Penda qui se retrouva seul face au but pour ouvrir le score (5e). Après plusieurs occasions, le tenant du titre faisait la différence en deuxième période suite à un accrochage sur Kreim dans la surface. Lajoie-Gravelle transformait le penalty (46e) : « L’équipe a montré plus de certitude que lors des cinq premiers matchs, assure le coach. Les joueurs ont bien défendu et attaqué en équipe. C’est une victoire collective et on en avait besoin. » L’UdM s’assurait la victoire peu de temps après sur un débordement d’Essomé Penda qui trouvait Lajoie-Gravelle. Ce dernier percuta la défense des Reds, travail dont bénéficia Kreim pour marquer d’une frappe croisée (57e) : « On joue dans nos vingt mètres et on se fait prendre, regrette Marc Mounicot, le coach des Reds. De plus, on leur donne les deux premiers buts et on n’est pas prêt sur les phases arrêtés. » McGill réagissait tout de même en fin de match en mettant un peu plus de pression sur le but de Goulet : « On a mieux fini à cause des changements des deux côtés, poursuit l’entraîneur. On a pu voir que les jeunes ont fait de leur mieux. »

CARABINS – REDS : 3-0

PATRIOTES – STINGERS : 3-1

UQAM – VERT ET OR, ce soir 20h15, stade Saputo

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

L’aventure du soccer se poursuit pour Maxime Oliveri au pays des kiwis
Julian Labalec (FC Gatineau) : « Je ne suis pas un entraîneur, mais plutôt un éducateur »
Chaudière-Ouest : « Rassembler un maximum de compétences au service des joueurs »