Les jeunes du Mistral de Sherbrooke en route vers l’ambition

Le Mistral de Sherbrooke s’est tourné vers une politique de jeunes depuis le début de l’ère Vincent Orsida. Les premiers résultats se font ressentir avec les départs notamment de Mikale Fontaine vers l’Impact de Montréal et Vincent Lamy à Halifax.

Sur les deux dernières années, Vincent Orsida, le directeur technique du Mistral, compte quatre départs de ses jeunes vers l’Impact de Montréal : « Je suis régulièrement en contact avec le recruteur-chef du Bleu Blanc Noir. Il connaissait déjà Mikale Fontaine mais le jeune n’avait pas donné suite. J’ai donc convaincu le joueur d’y aller car j’étais convaincu de son talent. » Persuadé que cet attaquant formé à Sherbrooke possède une belle opportunité de jouer professionnel, le dirigeant souligne le rôle de son entourage : « Sa famille a été respectueuse tout au long de son passage au Mistral. Pas un mot de trop envers les coachs, aucune pression sur les jeunes. C’est aussi l’une des conditions de sa réussite je pense. Encore aujourd’hui, je vois trop de parents pousser outre-mesure leurs enfants et cela devient contre-productif. »

Autre départ, Vincent Lamy. L’attaquant a fait le trajet inverse puisqu’il devait jouer dans le AAA du Mistral après avoir évolué à l’Impact. Mais Halifax (CPL) est venu récemment lui proposer un contrat. « Ce départ vers un plus haut niveau était convenu entre nous même s’il vient plus tôt que prévu, explique Vincent Orsida. On savait qu’il allait partir plus haut. D’autres joueurs de l’équipe pourraient évoluer dans le monde professionnel. » Le club de l’Estrie envisage dans le même temps de monter une équipe au moins au niveau semi-pro dans un futur proche.

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

André Thomas (Chevaliers) : « On va jouer la gagne! »
Antony Ramel (Gatineau, PLSQ-M) : « Prenons exemple sur le FC Lanaudière »
Sandro Grande (Monteuil) : « Faire 22 points? Je suis content! »