Les jeunes Reds féminines de McGill à l’épreuve du Rouge et Or

Les joueuses de Jose-Luis Valdes ont limité la casse (0-4) dimanche face à une équipe du Rouge et Or bien rodée. Il faut dire que McGill alignait une jeune équipe dans laquelle certaines joueuses doivent faire leurs preuves.

Cette rencontre était très attendue par les joueuses du Rouge et Or. Et pour cause, Jose-Luis Valdes, dirigeant des Reds, est l’assistant-coach de Team Canada pour les prochaines Universiades (un championnat du monde universitaire) qui auront lieu au mois d’août sur l’île de Taïwan. Forcément, il fallait se montrer. Dominante, l’université de Laval menait de deux buts à la pause : « Nous avons un très bon effectif, juge l’entraîneur Herlder Duarte. Ce championnat d’hiver est important car nous préparons l’été. Les oppositions sont bonnes et on s’attend à ce que les adversaires en donnent davantage contre nous puisque nous sommes les tenants du titre. Ces matchs me serviront pour l’année prochaine. Nous prendrons les 16-18 meilleures si on va au championnat canadien. Cela met une pression en interne. » En deuxième demie, neuf joueuses ont bénéficié de temps de jeu pour montrer leur potentiel : « J’avais quatre recrues à évaluer, poursuit Helder Duarte. Je suis heureux de voir que Dominique Fortin à vite compris notre manière de jouer. »

À l’inverse, Jose-Luis Valdes a d’entrée donné les commandes du jeu aux jeunes : « Il n’y avait aucune joueuse dans l’équipe qui gradue cette année. On prépare l’automne et je veux voir quel système adopter, qui sait faire quoi et quelles sont les flexibilités tactiques de chacune. » En deuxième période, McGill a généralement pu sortir davantage le ballon mais sans se montrer réellement dangereux : « De manière générale, c’est une prestation correcte, admet le coach. Il reste des erreurs que l’on peut améliorer mais en terme de combativité et d’efforts, je n’ai rien à reprocher. à mon équipe. J’ai seulement deux joueuses qui sont encore juste physiquement. » Sans réelle pression sur les résultats, Jose-Luis Valdes construit son équipe : « L’hiver, nous travaillons sur l’individu. Après, nous insisterons sur le collectif avant le championnat d’automne. »

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Anthony Rimasson quitte Longueuil pour retourner en France!
Vincent Cournoyer finaliste du concours Community MVP de MLS Works!
PLSQ : Monteuil – Mont-Royal Outremont, pas déterminant mais…