Longueuil consolide sa deuxième place en l’emportant à Varennes

Dans un match important dans la course au Final Four, Longueuil et Varennes/St-Amable se sont retrouvés hier au Carousel. Avantagées de trois points au coup d’envoi, les filles de Gilbert Bayiha ont fait un pas de plus sur le long chemin qui mène aux séries en l’emportant 6-0.

Longueuil s’appropriait le ballon rapidement et maintenait une certaine pression dans le camp de Varennes. Face au but; Achille tenta sa chance et pensait ouvrir la marque lorsque le ballon franchit la ligne. Mais l’arbitre signalait un hors-jeu actif de Beaulne qui avait laissé passer le ballon entre ses jambes, surprenant au passage la gardienne Marcoux (7e). Les joueuses de Gilbert Bayiha tenaient le ballon et s’approchaient dangereusement de la surface adverse. Achille servait Beaulne dont le tir fut repoussé par Marcoux. Dans un match qui devenait rapidement à sens unique, le CSL ouvrait la marque sur un corner de Sedki : suite à un cafouillage au premier poteau, le ballon revenait sur Proulx qui n’hésita pas (0-1, 26e). Varennes tenta de réagir mais la frappe de Wylie Gordon n’inquiéta pas Dube (28e). Longueuil continuait sa domination et Blain (30e), Beaulne (33e) puis Lafrenaye (40e) ratèrent l’occasion de doubler la marque. Alors que la Varennoise Poitras tenta une première échappée reprise par la défense, Longueuil marquait finalement ce deuxième but : suite à une action collective, Beaulne se heurta à Marcoux mais le ballon revenait dans les pieds de Bennhaila qui lobait la gardienne (0-2, 44e). Poitras tenta alors à nouveau une échappée mais ne cadrait pas sa frappe (45e).

La deuxième période fut du même acabit. Longueuil trouvait l’ouverture par Proulx (0-3, 48e) et continuait de combiner. Beaulne trouva une nouvelle fois Proulx qui dribblait Marcoux mais ne put redresser son ballon (54e). Lancée dans le couloir droit, Bennhaila centrait en retrait pour Achille qui marquait à son tour (0-4, 61e). Encore une fois sur un corner de Sedki, Longueuil trouvait le chemin des filets grâce au genou de Chebel (0-5, 65e). Enfin, Lafrenaye servait Charron-Delage qui remettait en une touche dans la course de Proulx qui inscrivait un triplé (0-6, 78e). Varennes réagissait enfin sur une frappe de Hogue bien arrêtée par Dubé (90e).

VARENNES/ST-AMABLE – LONGUEUIL : 0-6 (0-2)

Buts : Proulx (26e, 48e, 78e), Bennhaila (44e), Achille (61e), Chebel (65e).

Ils ont dit

Louis-Frédérick Levasseur (Varennes/St-Amable) : « Il y a un manque d’efforts flagrant mais c’est difficile de reprocher quelque chose à des joueuses qui ont joué en U21 et même en U16 la veille. Certaines étaient sensées apporter leur dynamique en cours de match, pas en étant titulaire. Sept filles du onze de départ étaient absentes, ça fait beaucoup. On encaisse trois buts sur corner par un manque de rigueur sur les marquages. Mais tout peut encore se jouer dans ce championnat. Lors du prochain match contre Trois-Rivières, le groupe sera plus frais et disponible. »

Gilbert Bayiha (Longueuil) : « C’est bien d’avoir gagné mais nous relativisons ce succès car Varennes/St-Amable avait beaucoup d’absentes. J’ai aimé l’application et le sérieux des filles. Dès le début de la rencontre, on a montré qu’on voulait la tenue du ballon et on a contrôlé le match. On a remporté un match à six points et notre destin est entre nos mains dans la course au Final Four. On est content de la qualité de jeu mais le début de la saison universitaire pourrait compliquer les choses. »

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

AAA : Le dernier quart d’heure sauve Mont-Royal Outremont de la menace Boucherville
PLSQ : Réduit à dix, St-Hubert fait la différence contre Fabrose
PLSQ : Prêts pour le choc entre Blainville et Mont-Royal Outremont