Longueuil féminin veut légitimer ses ambitions

Longueuil pourrait jouer le rôle de trouble-fête dans le AAA féminin. Après une première saison d’expérience, l’équipe de Gilbert Bayiha n’a pas souffert du lancement de la PLSQ.

Longueuil entame sa saison sous le signe de la stabilité. À l’image d’Imane Chebel qui a décliné la proposition de l’ARS Rive-Sud, aucune joueuse n’a quitté la formation de Gilbert Bayiha durant la pause hivernale. Un argument intéressant lorsque l’on sait que des équipes comme Varennes, vainqueur de son groupe en saison régulière, ou encore Repentigny ont dû repenser entièrement leur effectif suite à des départs massifs en PLSQ. « Nous avons même pu recruter une gardienne intéressante, précise l’entraîneur. Il s’agit de Diane Vezina, qui évolue aussi avec le Vert et Or. »

Après avoir terminé quatrième de son groupe en 2017, Longueuil revient cet été avec quelques ambitions : « On veut d’abord faire mieux que l’année dernière, assure le coach. Après cela dépendra de notre début de saison et surtout de notre deuxième match à Beauport. Si nous réalisons un bon départ, on pourrait aller voir plus haut. » En attendant, le CSL a réalisé deux matchs amicaux. Le premier s’est soldé par un nul (2-2) face à Varennes : « Nous avons eu une bonne réaction en deuxième période, malgré un effectif réduit alors que nous étions menés 2-0 », complète Gilbert Bayiha. Le deuxième contre Pierrefonds (victoire 9-0). La semaine prochaine, les Longueuilloises croiseront le fer avec Monteuil, équipe de PLSQ avant peut-être de jouer un dernier match contre le FC Sélect Rive-Sud vers le 22 avril. La saison officielle débutera par la réception du Phénix, le 28 avril au Parc Laurier!

Les transferts en AAA féminin

Samuel Vollard

Autres articles intéressant

L’aventure du soccer se poursuit pour Maxime Oliveri au pays des kiwis
Julian Labalec (FC Gatineau) : « Je ne suis pas un entraîneur, mais plutôt un éducateur »
Chaudière-Ouest : « Rassembler un maximum de compétences au service des joueurs »