Longueuil grille un joker à Salaberry

En bonne position pour la qualification pour le Final Four, Longueuil a été battu à Salaberry. Le trouble-fête a démontré un état d’esprit implacable.

Longueuil dégaina en premier. Servie par Beaulne, Bennhaila s’échapait vers le but : son tir fut repoussé une première fois par la gardienne puis elle ne trouva pas le cadre sur sa deuxième opportunité (1re). Les joueuses de la Rive-Sud pensaient maîtriser leur sujet mais sur une mauvaise relance, Smith intercepta le ballon et servit Doyon qui ne manquait pas la chance d’ouvrir le score d’un tir bien placé (1-0, 2e). Smith se montrait encore à son avantage sur le côté droit et donnait la balle à Doyon mais cette fois, la gardienne Vezina remportait son duel (3e). La portière longueuilloise fut encore sollicité par une échappée de Smith, bien servie par Doyon (6e). Les joueuses de Gilbert Bayiha installaient leur jeu et se procurèrent plusieurs occasions : Beaulne (6e, 18e, 24e, 26e, 33e) et Achille (11e, 23e) se retrouvaient en position favorable face au but mais ne convertissaient pas leurs occasions. Salaberry réagit sur un centre de Provençal repris au deuxième poteau par Boyer Fillon mais Vezina était bien placée (28e). Finalement, lancée par Achille, Bennhaila dribbla la gardienne Piche et égalisa (1-1, 36e).

En deuxième période, Longueuil attaquait par Duret qui centra pour Achille dans la surface mais Zoma la contra (49e). Dès lors, Salaberry prit les commandes du match. Les joueuses de Jonathan Chabert gênaient la relance adverse et se créaient plusieurs occasions : après avoir combiné avec Doyon, Taillefer Perez se retrouvait devant Vezina mais c’est la gardienne qui eut le dernier mot (57e). Longueuil réagit sur un centre de Charron-Delage pour Blain qui manqua sa reprise face au but (59e). Sur une énième mauvaise relance, Lizotte intercepta le ballon et servit Doyon qui poussait le ballon dans le but (2-1, 60e). Face à une équipe de Longueuil qui ne trouvait pas la solution, Salaberry se créa encore des opportunités d’aggraver la marque par Doyon (63e, 64e). Longueuil aurait pu égaliser à la dernière seconde sur une échappée de Lafrenaye qui dribbla Piche mais Zoma, auteur d’un grand match, repoussa le tir sur sa ligne de but (90e)!

SALABERRY – LONGUEUIL : 2-1 (1-1)

Buts : Doyon (2e, 60e) pour Salaberry ; Bennhaila (36e) pour Longueuil.

Ils ont dit

Jonathan Chabert (Salaberry) : « On a insufflé un état d’esprit combatif à ce groupe de joueuses qui ne demandent qu’à progresser. Cela prend du temps mais ça commence à payer. Les scores tendent à montrer de gros écarts même si ce n’est pas le cas dans le jeu. Comme au match aller, on perd 4-1 mais on tient le 1-1 jusqu’à la 80e. La victoire contre Dorval la semaine passée a prouvé qu’elles étaient capables de bien faire. Aujourd’hui, même si on a souffert, on a tenu. Ce n’était pas le cas la saison passée. »

Gilbert Bayiha (Longueuil) : « Je suis déçu, la qualification pour le Final Four se jouera la semaine prochaine contre Varennes/St-Amable. Les filles sont fatiguées et elles n’ont pas fait les efforts nécessaires pour s’imposer. De plus, on n’a pas su tuer le match en première période. Certaines ont pris l’adversaire à la légère. »

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

L’aventure du soccer se poursuit pour Maxime Oliveri au pays des kiwis
Julian Labalec (FC Gatineau) : « Je ne suis pas un entraîneur, mais plutôt un éducateur »
Chaudière-Ouest : « Rassembler un maximum de compétences au service des joueurs »