Charlesbourg poursuit sa marche en avant contre Salaberry

Lors de la dernière opposition entre la troupe de Charles Harvey et celle de Khalid Bentaibi à l’occasion du Final Four, c’est le FS Salaberry qui avait pris les trois points. Or, c’est le Kodiak qui l’a emporté au Patro de Charlesbourg hier soir.

En début de partie, en dépit des belles combinaisons des joueurs de Charlesbourg, aucune des deux équipes ne s’installait durablement dans le tiers offensif de son opposant : les menaces offensives se faisaient rares autant pour Charlesbourg que pour Salaberry. Le milieu du terrain occupait une place prépondérante dans la majorité des actions dans les deux camps. Mais le vent tournait progressivement en faveur du Kodiak : Marc-Olivier Kouo-Dibongue, laissé seul dans la surface de réparation, reçut une passe du capitaine Emir Zrnic, mais sa frappe rencontrait la barre transversale (26e). Quelques instants plus tard, Thierry Côté tenta lui aussi sa chance vers le filet, mais son tir ne surprit guère le portier montréalais (28e). Ces deux occasions mettaient Charlesbourg en confiance : les joueurs de Charles Harvey se faisaient de plus en plus menaçants et détenaient désormais l’avantage de la possession. Néanmoins, ce furent les joueurs de Salaberry qui s’offraient une chance en or sur un retour de coup franc : la reprise de la tête de Saïd frappait la barre transversale, mais l’action se voyait finalement arrêtée en raison d’un hors-jeu.

En proie à un manque de réalisme dans le tiers offensif depuis le début de la partie, les joueurs de Charlesbourg ouvraient finalement le score : Thierry Côté centra un ballon pour Marc-Olivier Kouo-Dibongue qui trouvait les filets (1-0, 41e). Quelques instants plus tard, ce dernier eut l’opportunité d’un deux contre un en compagnie d’Emir Zrnic dans la surface de réparation adverse, mais le gardien de Salaberry intervint et faisait trébucher l’unique marqueur du Kodiak. Le capitaine transforma le penalty (2-0, 44e).

Au retour de la pause, la troupe de Khalid Bentaibi voulut revenir dans le match : les défenseurs tentaient à maintes reprises de lancer les attaquants avec des ballons aériens. Néanmoins, Vincent Desrosiers ne s’en trouva guère inquiété : les défenseurs de Charlesbourg géraient bien la profondeur dans leur tiers défensif. Or, contre toute attente, les joueurs de Salaberry réalisaient une combinaison sur un coup franc en territoire adverse, ce qui leur permettra de centrer et c’est Saïd qui réduisit la marque sur une tête au second poteau (2-1, 65e). Les minutes suivantes furent intenses pour la jeune troupe de Charles Harvey qui attendait impatiemment le coup de sifflet final : les joueurs de Salaberry, qui avaient repris espoir, ont tout tenté, en vain.

CHARLESBOURG – SALABERRY : 2-1 (2-0)
Buts : Kouo-Dibongue (41e), Zrnic (44e) pour Charlesbourg ; Saïd (65e).

Charles Harvey (Charlesbourg) : « Je suis très satisfait de mes gars ce soir : ils ont été constants pendant 90 minutes et ont été focus sur l’application des consignes. Le score de 2-1 ne reflète pas beaucoup l’allure du match : nous avons su garder le ballon et bien animer offensivement pour une grande majorité du match et nous aurions pu marquer un nombre plus élevé de buts si ce n’eût été de leur gardien et leurs deux défenseurs centre qui fond un grand match. La qualité dans le jeu offensif y était et notre jeu de transition était très à point. Très satisfait de la performance! »

Khalid Bentaibi (Salaberry) : « Au vu du résultat, on n’est pas satisfaits, mais au fond de nous on savait que ce début de championnat allait être difficile, puisque nos joueurs manquent beaucoup d’entraînement!On est entrain de travailler petit à petit pour minimiser les dégâts et après 4 ou 5 matchs les choses se replaceront… On reste confiants malgré ce mauvais départ, mais on en était conscients. »

Alexandra Leclerc

Autres articles intéressant

Vincent Orsida à la tête du AAA de Boucherville!
Antoine Katako : direction Monteuil!
Edmond Foyé : « Je suis affectivement lié à l’ARS Québec »