Panellinios pense un peu plus au Final Four

En venant à bout de Charlesbourg hier soir au parc Jarry (2-0), Panellinios se place dans la course aux deux places qualificatives pour le Final Four. 

Panellinios se montra le premier dangereux. Sur un centre mal renvoyé par la défense de Charlesbourg, Benmoussa tenta sa chance de volée mais manqua le cadre (13e). Peu incisifs, les hommes de Charles Harvey parvenaient tout de même à se créer des situations : Lévesque lança en profondeur Chiasson dont le centre fut repris par Morissette mais le ballon passait au-dessus des buts montréalais (15e). Panellinios avait davantage la possession mais ce sont les joueurs du Nord qui profitaient d’une mauvaise relance défensive. Morissette récupéra le ballon pour transmettre à Eyenga mais le gardien Theocharis sortait devant l’attaquant (29e). Suite à une nouvelle contre-attaque, Chiasson trouvait Tothaud-Mouandza mais le ballon fuyait encore le cadre (36e). Panellinios comptait sur la vitesse de Robert pour amener le danger et l’attaquant se montra au fil de la rencontre. Il centra côté droit pour trouver son compère Dowding-Lattimore mais le gardien Mathieu sortait avec à-propos (40e). Les Montréalais maintenaient la pression et sur un corner, Saada fut à quelques centimètres de reprendre le ballon de la tête (44e). Dos au but, Dowding-Lattimore tenta un lob osé qui termina sa course à quelques centimètres du poteau (45e).

Panellinios continua d’entreprendre en deuxième période et un centre de Cevik fut à deux doigts d’être repris par Dowding-Lattimore (54e). Charlesbourg répliqua par un centre de Turgeon repris par Lévesque qui manqua le cadre alors qu’il était dans les six mètres (60e). Finalement, sur un centre renvoyé dans l’axe par la défense, Benmoussa récupéra le ballon et frappa en taclant pour trouver le chemin des filets (1-0, 62e). Les hommes d’Etienne Bebisiguile continuaient à profiter des espaces et Alcindor se présenta face à Mathieu mais son tir trouva le poteau (66e)! Puissant et infatigable, Robert déborda à nouveau côté gauche cette fois-ci, résista à la charge de Dorval et s’en alla battre Mathieu (2-0, 69e). Charlesbourg essaya bien de réagir mais ne trouvait pas de solution mises à part deux frappes de Pérusse que Theocharis détourna (69e, 72e).

PANELLINIOS – CHARLESBOURG : 2-0 (0-0)
Buts : Benmoussa (62e), Robert (69e).

Ils ont dit

Etienne Bebisiguile (Panellinios) : « C’est une belle victoire! Notre organisation tactique a fonctionné. En attendant notre match en retard contre les Etoiles de l’Est, on peut mieux gérer notre fin de saison. Le Final Four? On y croit dur comme fer! »

Charles Harvey (Charlesbourg) : « C’était un jour sans pour nous. Nous n’avons pas vraiment d’excuse, on aurait pu faire beaucoup mieux. On a joué à 50%. On savait que cette première défaite allait arriver. Je n’ai aucune inquiétude, le groupe est fort mentalement. Si on ne veut pas que cela se répète, il faudra redoubler d’efforts. »

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Antoine Katako (Fabrose) : « On a toujours eu cette volonté de jouer »
Des Québécois s’invitent à l’organisation de la Danone Nations Cup!
Antony Ramel (FC Gatineau) : « Ce point récompense nos semaines de travail! »