L’université de Trois-Rivières confirme son statut !

Les Patriotes de Shany Black poursuivent leur bonne série en battant les Carabins (3-0) samedi soir lors de la cinquième journée du championnat d’hiver masculin. Les séries se profilent pour l’université de Trois-Rivières.

Certes, ce n’est pas l’équipe des Carabins qui avaient dominé le dernier championnat d’automne. Sans Heikkel Jarras, Omar Kreim, Hugo Chambon ou encore Christopher Rose, les champions sortants affichent un visage plus jeune afin de préparer la prochaine session : « Il n’en reste pas moins que la prestation de mon groupe est intéressante, explique Shany Black, coach de l’UQTR. On progresse dans l’instauration de notre projet de jeu, notamment dans la percussion ainsi que dans la gestion des temps forts et faibles. Ces critères étaient d’ailleurs nos objectifs de ce match suite aux scénarios des parties antérieures. Nous avons livré une excellente prestation dans ce domaine. » Déjà vainqueur du Rouge et Or la semaine précédente, l’université de Trois-Rivières commence à se faire un nom.

Adam Taïf, Samuel Lamontagne et Amine Bensouda ont fait la différence en première période permettant ainsi à l’UQTR de s’emparer de la troisième place du classement derrière les Stingers et les Citadins. Bien parti avec sa nouvelle équipe, Shany Black constate encore des améliorations nécessaires : « On est toujours dans le travail avec le ballon, surtout dans le dernier tiers. On cherche à créer des habitudes et des circuits préférentiels dans notre mouvement permettant de créer un déséquilibre systématique. On a fait aussi d’excellents choix concernant les transitions favorisant une attaque placée ou rapide. C’est aussi l’objectif de notre travail cet hiver pour préparer l’automne. » La réception dimanche de l’UQAM, leader du groupe, sera un véritable test pour une équipe qui a le vent en poupe.

UQTR – UQAM, dimanche 16h, complexe Alphonse-Desjardins à Trois-Rivières.

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Amla – Salter, le duo plein de promesses de St-Hubert
Vincent Orsida (Mistral) : « C’est un point gratifiant au vu de notre performance »
Khalid Bentaibi (Salaberry) : « Le poids de la responsabilité de sauver l’équipe »