L’UQAM passe en demi-finale… sur une jambe

Malgré une cascade de blessures, l’UQAM a battu les Stingers (1-0) samedi dernier sur leur terrain en quart-de-finale des séries d’hiver. Place désormais aux demies avec un gros derby face aux Carabins demain au stade Telus!

Alexandre Da Rocha compte ses blessées. L’entraîneur de l’UQAM ne disposait que de dix joueuses valides de son groupe samedi dernier avant d’affronter les Stingers. Pour mettre davantage de chances de son côté, il a rappelé en renfort Estel Belval et Gabrielle Brouillard : « Elles ont répondu présentes, assure le technicien. Elles ont appliqué ce qu’on leur a demandé. » Autre satisfaction, le comportement de certaines joueuses qui ont fait preuve de leadership sur le terrain : « Il a fallu patienter quatre voire cinq matchs pour qu’elles prennent le relais des filles blessées, poursuit le coach. En général, l’équipe a très bien joué. La défaite la semaine précédente contre Laval (0-3) nous a ressoudés! »

Cette fois, il a fallu un coup franc à cinq minutes de la fin de Marie-Yasmine Alidou pour que l’UQAM poursuive son chemin dans ces séries d’hiver : « Nous n’étions pas inquiets, affirme le technicien. Nous étions solides en défense et c’est notre meilleur match offensivement même si nous n’avons marqué qu’un seul but. Nous n’avons pas paniqué. On aurait perdu ce genre de match sur une erreur quelque temps auparavant. Cet hiver, ça ne se produit plus. »

Le groupe avance. Ça tombe plutôt bien puisque désormais ce sont les Carabins qui se dressent sur la route des Citadins. Les filles de Kevin McConnel a compté le même nombre de points que le Rouge et Or lors de la saison régulière. Alexandre Da Rocha estime que son équipe a ses chances : « Les deux équipes peuvent gagner, mais nous ne partons pas favoris. J’attends le retour potentiel de blessure d’une joueuse, mais la décision sera prise à la dernière minute… »

Demi-finale : Citadins de l’UQAM – Carabins de l’UdM, samedi 14h30 au stade Telus. 

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Kambiz Ebadi : « On travaille pour mettre les matchs de PLSQ en live pour la saison 2018 »
Les transferts PLSQ 2018
PLFQ : Les Vikings, une équipe pas si surprenante que cela