Masculin : L’UQAM décroche le nul contre McGill pour s’assurer la troisième place, les Carabins remportent le championnat

L’UQAM a pris un point important en fin de match hier contre McGill lui permettant de terminer à la troisième place du championnat universitaire masculin et d’éviter les Carabins en demi-finale. Le Rouge et Or retrouve les Citadins dans l’autre rencontre des séries.

Malgré les pertes d’Heikel Jarras et Hugo Chambon, les Carabins ont tenu leur statut de favori pour remporter la saison régulière : « Les chiffres montrent que nous maintenons notre niveau de performance au fil des années, se satisfait le coach Pat Raimondo. Nous remportons le championnat pour la onzième fois en 18 ans! » Avec 30 buts marqués pour 9 encaissés, l’UdM a dominé la grande majorité de ses matchs. Le technicien poursuit : « On a bâti un programme basé sur de vrais valeurs avec de bons joueurs. La priorité reste les études et nous sommes une deuxième famille. On veut des athlètes travailleurs étant aussi de bons coéquipiers. Les gars sont sérieux, évitent le bla-bla inutile et viennent pour jouer. » Finaliste du Championnat national la saison dernière, l’entraîneur montréalais ne cache pas son ambition : « Nous avons la même envie de gagner le titre que les saisons précédentes. Un titre au Championnat canadien se joue aussi sur beaucoup de facteurs tels que la profondeur de l’effectif, le tirage au sort ou la météo. Pour le moment, on va se consacrer à la préparation du prochain match, comme on fait toujours. »

L’UQAM a obtenu de justesse la troisième place en égalisant à cinq minutes de la fin contre McGill, son adversaire direct (2-2) dimanche. « Cela ne change pas grand chose pour nous, explique l’entraîneur Christophe Dutarte. Si on ne joue pas contre les Carabins, on affronte quand même le Rouge et Or. On a pu essayer deux animations offensives et j’ai trouvé que nous étions plus engagés dans la récupération du ballon en deuxième période. Nous avons poussé, montré plus de volonté et nous avons été récompensés. » Néanmoins, le technicien espère voir une amélioration du niveau de jeu de son équipe : « L’amalgame prend un peu de temps, surtout offensivement. Le déclic sera psychologique car la qualité des joueurs est présente. Il faut que certains comprennent que le niveau universitaire met les hommes sous pression continuellement, on ne peut pas se permettre de jouer à la passe à dix. » Battu par Laval et les Carabins cette saison, le technicien des Citadins pense tout de même avoir sa chance : « On n’est pas facile à jouer sur un match. On reste invaincu à l’extérieur. Nous sommes solides défensivement. A nous de trouver l’équilibre avec la puissance offensive. »

Demi-finale universitaire masculine

Carabins – Reds, dimanche 13h au Cepsum

Rouge et Or – Citadins, dimanche 13h au Pep’s 6

La rédaction de www.justesoccer.com

 

Autres articles intéressant

André Bona drafté par les Wanderers d’Halifax (CPL)
Les Carabins savourent leur premier titre national masculin
Les routes du FC Gatineau et de Sylver Castagnet se séparent