McGill plus réaliste que l’UQAM

Les Martlets de McGill ont éliminé l’UQAM hier en quart de finale des séries féminines (2-0). Les joueuses de Jose Luis Valdes retrouveront les Carabins samedi prochain pour la demi-finale.

McGill ouvrait rapidement le score. Sturgess reprenait victorieusement un corner de Boucher-Gould (1-0, 10e). L’UQAM tentait bien de réagir et aurait pu profiter des errements défensifs des Reds en début de deuxième période. Suite à une relance interceptée de la gardienne Dubois, Cousineau se trouva en position favorable mais le dernier rempart des Reds arrêta la tentative de l’attaquante des Citadins (46e). Gougeon trouva Cousineau dans la profondeur mais Dubois s’interposa à nouveau (48e). Suite à une nouvelle mauvaise relance des Reds, Vadeboncoeur s’essaya à son tour mais sans succès (50e). Les Reds réagissaient enfin sur une frappe de Lore, revenue de blessure, mais Palacio-Tellier détourna en corner (51e). Gougeon récupéra un nouveau ballon suite à un pressing haut et servit Cousineau qui tira à côté (55e). Ensuite, Liguori déborda côté gauche et centra en retrait pour Vadeboncoeur qui ratait son tir (57e).

Dès lors, l’UQAM devenait plus brouillon offensivement et McGill profita de l’aubaine pour mettre le pied sur le ballon. Sturgess tenta sa chance mais Palacio-Tellier veilla (76e). Mais suite à une action bien construite, le ballon arrivait sur le flanc droit d’où Briollais centra pour Ducharme, complètement seule, qui doublait la mise (2-0, 78e). Cousineau eut une dernière occasion sur corner mais sa frappe fut bien arrêtée par Dubois sortie à sa rencontre (84e).

MCGILL – CITADINS : 2-0 (1-0)
Buts : Sturgess (10e), Ducharme (78e).

Ils ont dit

Jose Luis Valdes (McGill) : « Ce n’était pas le plus beau match. J’ai tout de même apprécié l’effort défensif de l’équipe malgré les erreurs de positionnement. J’ai constaté aussi beaucoup de gâchis et de perte de balle. Néanmoins, des recrues ont eu du temps de jeu. À un moment, elles étaient six sur le terrain. »

Alexandre Da Rocha (UQAM) : « Les joueuses cadres n’ont pas fait la job à l’image du deuxième but. Ce n’est pas la première fois que cela arrive. Sur ce match, on a tiré douze fois au but sans marquer. On a quand même pu voir beaucoup d’athlètes avant l’automne. La moitié de l’effectif sera remaniée par rapport à la saison dernière. J’adresse quand même une mention spéciale à Marie-Pier Gougeon qui a été la meilleure joueuse de l’équipe sur la saison. »

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

AAA féminin : Mont-Royal Outremont fait la différence sur le Phénix
PLSQ : La machine St-Hubert s’enraye, le FC Lanaudière en profite
Longueuil grille un joker contre Salaberry