Mont-Royal Outremont joue déjà son avenir

Lyonel Joseph et son équipe disputent leur premier championnat canadien ensemble. Face à Holy Cross et Saskatoon, Mont-Royal Outremont doit impérativement s’imposer pour espérer une médaille.

Le coach du MRO est méfiant. Lyonel Joseph ne veut pas assister au moindre faux-pas de son équipe aujourd’hui contre Holy Cross, le représentant de Terre-Neuve. Une défaite anéantirait déjà quasiment tout rêve de médaille puisque les neuf équipes sont réparties en trois poules de trois équipes.  Dès lors, il espère voir sa formation être à 100% : « Nous avons manqué d’énergie hier soir à l’entraînement, confie-t-il. Mais c’est normal. Les joueuses se sont levées tôt le matin pour prendre l’avion. En ajoutant les 6 heures de vol, c’est naturel. J’espère seulement que nous aurons les jambes demain car nous entrons dans le vif du sujet dès le premier match! »

Mis à part les conditions et la préparation de son équipe, le technicien découvre aussi les joies de la vie en communauté avec dix équipes masculines et neuf féminines cohabitant dans le même hôtel : « Il faut s’y faire. Certains ont l’habitude de le gérer mais c’est tout de même 20 personnes par équipe! » Concernant l’état d’esprit de son équipe, Lyonel Joseph précise : « Les filles vivent bien ensemble mais la nervosité se ressent aussi. Le championnat canadien est grandiose et demain nous mettrons tous nos oeufs dans le même panier! »

MONT-ROYAL OUTREMONT – HOLY CROSS (TN), aujourd’hui 12h15 (15h15, heure québécoise) à Surrey

Autre équipe du groupe : Saskatoon Impact FC (SK) 

Autres articles intéressant

Canada futsal : cinq minutes qui font mal
Thomas Meilleur-Giguère : « Ma manière de remercier l’ARS Lanaudière »
Canada futsal a bousculé le Costa Rica