Philippe Eullaffroy (Impact de Montréal) : « Une tradition de qualité de formation se met en place »

L’Académie de l’Impact de Montréal se prépare à vibrer cette fin de semaine avec ses U17. Philippe Eullaffroy, directeur du centre, revient sur la saison des jeunes équipes du club, qu’il considère « réussie ».

Philippe, que retenez-vous en premier lieu de cette saison?

J’espère qu’elle se terminera en apothéose avec nos U17, qui joueront cette fin de semaine les demi-finales de la Development Academy. Cette génération possède autant de talents que les autres du club et on espère que ce niveau de performances sera le standard à l’Académie dans les années à venir. Les jeunes nés en 1999 sont les premiers à avoir vécu tout le cycle de l’Académie et notre système confirme son efficacité avec les U17 qui suivent juste derrière.

Justement, les U19 ont été éliminés lors du premier tout de play off après avoir dominé le Nord-Est en saison régulière. Est-ce une déception?

Clairement. On reste persuadé que nous avions les armes pour aller encore plus loin. L’équipe a montré un grand niveau de performances match après match tout au long de la saison. Sur les 29 matchs disputés, nous ne comptons que 3 défaites. On est resté dans le top 4 de la Development Academy toute l’année! Je rappelle que cette division compte 80 équipes!

Huit joueurs ont aussi été convoqués avec les U23 de Team Canada. L’image de l’Académie de l’Impact se bonifie-t-elle?

Absolument! Nous comptions aussi huit ou neuf joueurs qui ont représenté le Québec aux Jeux de la Francophonie, cinq joueurs, dont quatre de l’Académie, au tournoi U21 de Toulon (l’un des plus reconnus au monde, NDLR)… Cela prouve la qualité des joueurs qui sortent de notre système. Notre belle saison 2017-2018 valorise notre travail. Si on ne faisait que quelques bons matchs de temps en temps, ce serait encore différent. Là, on a observé de la constance dans nos résultats.

Cette amélioration de l’image de l’Académie, la ressentez-vous auprès des recruteurs?

Pas seulement. Dans le regard de nos adversaires aussi! Lors des play-offs U19, j’entendais un groupe de recruteurs dire : « Allons voir l’Impact de Montréal ». Cela signifie que ça vaut la peine d’aller observer nos joueurs. Pour leurs qualités individuelles, mais aussi pour notre jeu et des émotions que l’on peut provoquer! Une tradition de qualité de formation se met en place.

Rémi Garde, l’entraîneur de l’équipe première, pourrait ouvrir facilement la porte aux jeunes joueurs issus de la formation montréalaise. Pourrait-on voir certains rejoindre le groupe professionnel à moyen terme?

On a certains jeunes, nés en 1999, qui vont rester dans l’entourage de l’équipe ces prochains mois. C’est leur première débouchée. Des essais sont aussi prévus en Europe ou en Première Ligue Canadienne dont la période de recrutement ne va pas tarder. Enfin, certains ont aussi la chance d’avoir des bourses universitaires. Les possibilités sont bien là.

Par contre les U14 ont terminé à la cinquième place de l’Internationale U14 la fin de semaine dernière. Comment l’expliquez-vous?

A part le premier match qui fut raté, les prestations ont été bonnes. On ne peut pas commettre l’erreur de faire un amalgame entre le potentiel des jeunes et le résultat. S’ils voulaient terminer premiers de leur poule, les joueurs de l’Académie auraient dû battre Bologne aux tirs au but. Cela n’a pas été le cas sinon ils auraient pu terminer au moins quatrièmes et là on aurait parler d’un tournoi réussi. Juger la performance d’une équipe sur un penalty manqué me semble faire preuve d’un pauvre jugement.

Qu’attendez-vous des prochaines générations de l’Académie?

On espère qu’année après année, la génération U19 soit un peu meilleure que la précédente. Les catégories plus jeunes obtiennent davantage de bons résultats et devraient par conséquent posséder plus de vécu et d’expérience. Ce ne sera pas forcément linéaire mais cela doit être une tendance. On alimente nos équipes avec des joueurs qui sortent de notre système, ce qui n’était pas le cas auparavant.

La demi-finale des U17 de l’Impact de Montréal sera visible sur la chaine youtube US Soccer dimanche 12h30 (heure montréalaise) contre Atlanta United.

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Les Carabins savourent leur premier titre national masculin
Les routes du FC Gatineau et de Sylver Castagnet se séparent
Aboubacar Sissoko drafté par Hamilton (CPL)