Saim tire McGill d’une situation compliquée contre les Patriotes

McGill masculin s’est imposé hier contre l’UQTR à Percival-Molson grâce à un nouveau coup de pied arrêté de Saim. Les Reds remportent leur premier match malgré les bonnes dispositions des Patriotes par moments.

McGill prenait les commandes du match et le trio Lipari – Betelli – Ibn Brahim profitait des moindres espaces dans la défense trifluvienne. Betelli centra fort devant le but mais personne n’était à la réception (9e). Gervais centra côté droit pour Betelli à la lutte avec le gardien Clapin-Girard. Le ballon finissait sa course au deuxième poteau pour Saheb qui ne cadra pas sa reprise (10e). Lipari entra dans la surface pour centrer en retrait vers Ibn Brahim qui dribbla le portier des Patriotes. Ce dernier accrocha la cheville de l’attaquant. L’arbitre siffla un penalty et le numéro 9 des Reds se faisait justice (1-0, 14e). McGill continuait à se montrer dangereux et Saheb manquait encore le cadre de peu sur une frappe de 25 mètres (16e). L’UQTR réagissait enfin sur une incursion de Lapierre qui servait Abo N’Guessan dont le tir passa de peu à côté (24e). Les Patriotes se montraient plus offensifs et Cournoyer tenta sa chance de trente mètres mais le gardien Farineau captait le ballon (26e). Duffek centra pour Lamontagne dont la reprise de la tête passait à côté des buts montréalais (28e). Le banc de McGill explosa lorsque Betelli tacla Clapin-Girard, ballon au pied. Suite au choc, le gardien marcha sur l’attaquant, geste que l’arbitre a jugé ne pas punir (28e). Betelli lançait Ibn Brahim côté droit. Le centre devant le but du vif attaquant fut intercepté par Clapin-Girard juste devant Lipari (30e). Trois-Rivières riposta sur un contre : Lamontagne sollicitait un une-deux avec Bouchard et tenta sa chance à l’entrée de la surface mais son tir passait au-dessus (31e). Taif se retrouva en position favorable face au but des Reds mais l’attaquant écrasa sa frappe (32e), tout comme Moss (34e). Dans la foulée, Ibn Brahim déborda côté gauche et frappa vers le but mais Clapin-Girard avait bien fermé son angle (35e). Guillebaud tenta sa chance de loin mais le ballon passait à quelques centimètres du poteau de Farineau (43e). Saim centrait au deuxième poteau pour Makepeace qui manquait le cadre de la tête alors qu’il était proche du but (45e).

Si Saheb fut le premier dangereux en deuxième période sur coup franc (52e), c’est bien Trois-Rivières qui se montrait le plus offensif. Servi sur l’aile droite, Moncaleano tentait sa chance à l’entrée de la surface mais la frappe était trop croisée (53e). Par deux fois, Taif se trouva en position favorable devant le but des Reds mais soit il est contré (57e), soit il ne cadre pas sa frappe (61e). Côté droit, Bouchard centrait fort devant le but pour Taif, seul, qui ne manquait pas l’aubaine (1-1, 63e). Gallego Ortiz dribbla un défenseur et tira au but mais Farineau captait (66e). McGill finit par réagir par Saheb qui trouva Ibn Brahim dans la profondeur mais l’attaquant buta sur Clapin-Girard (67e). Saheb tenta sa chance à son tour mais Clapin-Girard repoussa avec difficulté (68e). Trois-Rivières répliqua par un centre de Taif pour Duffek dont le tir fut dévié en corner par un défenseur (69e). Comme la semaine dernière contre l’UQAM (1-1), Saim marqua un but décisif sur coup franc à vingt mètres côté gauche. S’il avait ouvert son pied au stade Saputo pour trouver le petit filet de Lamoulie, cette fois le milieu des Reds opta pour un ballon qui passa au-dessus du mur et qui battait Clapin-Girard au premier poteau (2-1, 71e). McGill profitait des espaces et Ibn Brahim se trouva seul face au gardien mais son tir passa largement au-dessus (74e). Gallego Ortiz, dos au but, réussit à se retourner avec le ballon pour partir au but mais le joueur des Patriotes manqua son duel face à Farineau (76e). Sur une erreur de relance des Reds redonnait une chance à Gallego Ortiz mais Farineau était encore à la parade (80e). Betelli récupéra un ballon anodin pour partir au but et piqua son ballon mais Clapin-Girard ne tombait pas dans le piège (85e). Alors que Trois-Rivières poussa, Betelli finit par trouver le chemin des filets d’une demi-volée dans la lucarne (3-1, 90e+3).

MCGILL – PATRIOTES : 3-1 (1-0)

Buts : Ibn Brahim (14e, sp), Saim (71e), Betelli (90e+3) pour McGill ; Taif (63e) pour l’UQTR.

Ils ont dit

Marc Mounicot (McGill) : « On ne retient que les trois points. Tout le reste est à améliorer : a conservation du ballon, la réussite devant le but… On est chanceux que notre gardien sorte plusieurs arrêts car l’UQTR méritait mieux. Avec plus de lucidité, on doit plier ce match. Si on veut grimper au classement, il faudra jouer mieux. »

Shany Black (UQTR) : « On s’est créé au moins cinq occasions sans marquer. C’est un scénario qui se répète après le match contre Laval, où c’était tout de même moins flagrant. Les idées avec le ballon sont là, maintenant il faut marquer. »

Crédit Photo : Audrey Magny

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Alex Bunbury : « Je veux monter une équipe montréalaise en Première Ligue Canadienne »
André Bona drafté par les Wanderers d’Halifax (CPL)
Les Carabins savourent leur premier titre national masculin