Salaberry et le Celtix se quittent après un match fou!

Salaberry et le Celtix sont passés par toutes les émotions durant ce premier match de Final Four. Finalement, les deux équipes se séparent sur un match nul 3-3 au stade Claude Robillard.

Fasly ouvrait rapidement la marque pour Salaberry (1-0, 4e) mais fut expulsé la minute suivante pour un coup donné à l’adversaire (5e). Le Celtix répondait deux minutes plus tard sur penalty par Ouellet (1-1, 7e). Les bases du match furent élevées et ne ralentissaient pas puisque le joueur du Haut-Richelieu Lapierre fut à son tour expulsé (22e). Un nouveau penalty fut sifflé pour le Celtix suite à une main d’un défenseur dans la surface, Diesse transforma (1-2, 37e). Dans l’action suivante, Bendouah fut taclé à l’entrée de la surface et Mounaji se chargeait d’égaliser d’un tir qui surprit le gardien (2-2, 38e). Enfin, Diesse redonna l’avantage à ses couleurs après avoir raté un nouveau penalty. Il marquait un doublé sur le corner dans la continuité de l’action (2-3, 43e).

En deuxième période, Salaberry lançait les hostilités par une frappe de Derrazi que le gardien détourna au-dessus des buts (48e). Archambault répliqua d’une chevauchée sur le côté droit pour finalement échouer dans son duel face au gardien de Salaberry (53e). Salaberry se découvrait pour égaliser et le Celtix pouvait profiter des espaces. Mais ni Noël ni Diesse ne furent efficaces. Salaberry bénéficiait d’un temps fort dans le dernier quart d’heure et obtenait finalement un penalty transformé par Cherfouh (3-3, 81e)!

SALABERRY – CELTIX : 3-3 (2-3).
Buts : Fasly (4e), Mounaji (38e), Cherfouh (83e) pour Salaberry ; Ouellet (7e), Diesse (37e, 43e) pour le Celtix.

Ils ont dit

Khalid Bentaibi (Salaberry) : « On aurait aimé gagner à domicile. Maintenant, on va se déplacer sans complexe. Personne ne nous attendait à ce niveau. On a nos chances, on va les défendre. »

Yannick Rome-Gosselin (Celtix) : « C’était un match émotif mais on n’a pas le temps d’être déçu. C’est un tournoi avec trois matchs et sortir avec un nul, ce n’est pas forcément négatif. Nous avons su rester concentrés et disciplinés face à des joueurs très techniques. »

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Kambiz Ebadi : « On travaille pour mettre les matchs de PLSQ en live pour la saison 2018 »
Les transferts PLSQ 2018
PLFQ : Les Vikings, une équipe pas si surprenante que cela