Universitaire : Fin de match terrible pour le Vert et Or masculin, l’UQTR bien partie

Le Vert et Or masculin  regrette le nul (1-1) sur la pelouse de McGill, tout comme l’UQAM féminin contre Concordia (0-0). Enfin, l’UQTR est venue à bout de Bishop’s non sans mal. La première journée du championnat universitaire fut riche en enseignements!

FEMININ

Stingers – Citadins : 0-0 – L’UQAM est déçu de ce match nul : « On méritait mieux, estime l’entraîneur-adjoint Andrea Dipietrantonio, qui a pris en mains l’équipe pendant qu’Alexandre Da Rocha était avec l’équipe nationale universitaire de futsal. La première période était équilibrée et nous avons ensuite su montrer nos qualités. On touche le poteau et la transversale! » Désormais, le technicien souhaite regarder vers l’avant : « On prend un point sur la route, c’est bien. Mais notre manque de lucidité nous a empêché de convertir nos occasions. On est quand même déçu. »

Gaiters – Patriotes : 0-1 – Bishop’s a été très actif pour renforcer son équipe. Durnick Jean, l’entraîneur de l’UQTR, l’a découvert en début de match : « Ce n’est pas la même équipe que la saison dernière! On a eu des difficultés en première période suite à l’effet de surprise mais on s’est bien repris par la suite. » Les Patriotes ont inscrit le seul but du match par Ouellet sur penalty (62e). Le coach des Patriotes est ravi du scénario : « Pour son retour dans les buts, Gabrielle Lambert a repoussé un penalty dans le dernier quart d’heure. C’est victoire est extrêmement positive car elle montre que l’équipe a grandi. Nous avons géré ce match serré et on a trouvé un moyen de gagner. »

Martlets – Vert et Or : 4-0 – Jose Luis Valdes est forcément ravi. Son équipe de McGill a réussi une grosse victoire face à un concurrent direct pour les séries. Aggozzino (4e) et Sturgess suite à un tir de Lore (5e) ont mis la formation montréalaise sur de bons rails dès le début du match : « On marque rapidement deux fois, ce qui a dû déboussoler nos adversaires. Ensuite, le Vert et Or commençait à revenir dans le match et nous marquons le troisième but juste avant la pause. Si nous ne marquions pas d’entrée, le scénario aurait pu être différent. » Après le doublé de Sturgess, c’est Tiberio qui inscrivit le dernier but en devançant une sortie de la gardienne en toute fin de match : « Nous avons tiré une vingtaine de fois au but, ajoute l’entraîneur. On a pris beaucoup de tirs et les filles sont confortables avec cela. Nous étions bien organisés et l’équipe est restée calme. »

Masculin

Stingers – Citadins : 0-1

Redmen – Vert et Or : 1-1 – La fin de match fut difficile à vivre pour David Guicherd et ses joueurs. Alors que l’on commençait à jouer les arrêts de jeu, le gardien Debard sortait de son but pour récupérer un ballon en profondeur. Un attaquant de McGill continua sa course et percuta le portier en pleine tête. Résultat : une commotion cérébrale, un tympan percé et deux dents cassés. Derrière, McGill égalisa : « On souhaite que notre coéquipier se rétablisse dans deux ou trois semaines, espère David Guicherd, affecté par l’état de santé de son joueur. Thierry Debard est le genre de gardien qui tire le groupe vers le haut. Il ne fait jamais d’arrêts extraordinaires car il est toujours bien placé sur sa ligne et coupe les trajectoires. Il sait aussi positionner sa défense. » Si le scénario a été cruel, le coach retient aussi du positif : « On a bien joué même si nous sommes encore inférieurs à notre adversaire en technique individuelle. L’autre bonne nouvelle est qu’Aubin a marqué son premier but pour son premier match universitaire. Nous sommes clairement en progrès. Si on nous avait dit l’année dernière que l’on repartirait déçu de McGill avec le point du nul… »

Deuxième journée, ce soir

Laval – Bishop’s, 18h, Pep’s 6

Concordia – UQTR, féminin 20h45 ; masculin : 18h30, Concordia stadium

McGill – UdM, féminin : 18h ; masculin : 20h, stade Percival-Molson

Sherbrooke – UQAM, féminin : 18h ; masculin : 20h15

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Daivy Makunza (Longueuil) : « Beaucoup d’événements racistes passés sous silence »
Insulte raciste : le joueur du FC Lanaudière présente ses excuses publiques
Shany Black (UQTR) : « Aucune marge de manoeuvre »