Universitaire : Les Patriotes féminines poursuivent leur rythme, McGill surprend le Rouge et Or

La fin de semaine a été marquée par la première défaite en 67 matchs du Rouge et Or féminin, soit quatre ans d’invincibilité! Les Martlets en profitent pour passer devant au classement tandis que les Patriotes consolident leur deuxième place. Chez les hommes, l’UQAM a réussi un gros score contre l’UQTR.

FEMININE

Rouge et Or – Martlets : 1-2 (1-0) – McGill est ambitieux cette saison et les filles de Jose Luis Valdes ont frappé un grand coup en venant s’imposer dimanche au Pep’s 6 : « Cela fait plusieurs matchs que l’on joue bien à Laval sans pour autant obtenir de résultat, explique le coach de l’université montréalaise. Parfois nous étions sanctionnés plus largement au score, mais nous étions toujours satisfaits en général de nos prestations. Nous considérons cette victoire comme un bonus, la cerise sur le gâteau. » Menées 1-0 à la pause, les Martlets ont su remonter la pente en deuxième période sur un pressing et une récupération dont profita Lore (1-1) puis sur une passe de Lore pour Brunelle qui inscrivit le but de la victoire (1-2) : « Le groupe est plus expérimenté et plus mature que les dernières saisons, poursuit l’entraîneur. Malgré l’ouverture du score du Rouge et Or, on a continué à faire confiance à notre plan de match. » Aujourd’hui sur le podium, Jose Luis Valdes ne veut plus en descendre : « Quand on dit viser le top 3, ce n’est pas seulement la troisième place. On va se faire accrocher, manquer de chance ou tout simplement mal jouer… Mais si on finit en dessous du top 3, on sera déçu. On joue chaque match pour le gagner. »

UQTR – UQAM : 1-0 (0-0) – Les Patriotes sont venues à bout des Citadins en fin de match grâce à un penalty de Ouellet : « On ne trouvait pas les ouvertures dans la défense adverse en première demie, assure l’entraîneur Durnick Jean. Mais on sentait que plus le match avançait, plus nos menaces étaient précises. On a réussi à pousser en fin de match car nous étions physiquement encore aptes. » Le technicien est aussi satisfait de la partition de ses joueuses : « Nous étions en possession du ballon pendant tout le match. Certaines équipes nous cèdent la balle pour jouer en contre. Dans ce domaine, nous avons progressé. »

Classement : 1. Carabins 13 ; 2. Patriotes 11 ; 3. Martlets 10 ; 4. Rouge et Or 8 ; 5. Citadins 4 ; 6. Vert et Or4 ; 7. Stingers 4 ; 8. Gaiters 1.

Masculin

UQTR – UQAM : 0-5 (0-3) – L’UQAM reste dans le sillage des Carabins grâce à sa nette victoire contre les Patriotes dimanche. Les Montréalais trouvaient rapidement l’ouverture sur un coup franc dans la surface de Sylla (3e). Derouiche doublait la mise sur un centre de Duhamel avant que Chavez inscrive le troisième but d’un superbe tir à l’entrée de la surface de réparation (42e) : « Nous étions bien organisés et bien regroupés sans le ballon, estime le coach Christophe Dutarte. On manquait d’efficacité depuis le début de saison mais là, nous nous sommes montrés opportunistes. » Chatel marquait le quatrième but de la tête sur un coup franc de Charbonneau (69e). Finalement, N’Diaye marquait le dernier but de la rencontre sur un contre (81e) : « Après la défaite de Laval, ce match peut faire office de point de départ, poursuit le coach. Les nouveaux ont dû se mettre au diapason du reste de l’équipe en terme d’investissement et de combativité. De plus, les attaquants ont pris leurs responsabilités. » Shany Black, l’entraîneur de l’UQTR, regrette le comportement de son équipe : « J’ai constaté un manque flagrant d’envie et d’engagement, surtout en première période. Le scénario peut difficilement être pire avec le coup franc appelé après une minute, mais il faut savoir répondre dans ce genre de situation si on veut obtenir des résultats. »

Classement : 1. Carabins 12 ; 2. Citadins 10 ; 3. Rouge et Or 9 ; 4. Reds 5 ; 5. Stingers 4 ; 6. Vert et Or 1 ; 7. Patriotes 1. 

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Daivy Makunza (Longueuil) : « Beaucoup d’événements racistes passés sous silence »
Insulte raciste : le joueur du FC Lanaudière présente ses excuses publiques
Shany Black (UQTR) : « Aucune marge de manoeuvre »