Les garçons de l’UQTR « ont soif de travail »

L’UQTR est leader chez les garçons. Pour Roch Goyette, l’entraîneur de l’université de Trois-Rivières, ce bon début de saison est en grande partie dû à l’investissement de ses joueurs… avec le championnat canadien en ligne de mire.

Roch, êtes-vous surpris de votre première place actuelle?

C’est sûr qu’on vise le top du classement. Avec les résultats que nous avons eu l’année dernière (3e en automne, finaliste en hiver) et notre riche recrutement, notre bon départ n’est pas une surprise pour moi. Mais rien n’est encore joué! Le championnat universitaire est très ouvert et aucun match n’est facile. Le mot d’ordre est « travail ».

Comment définiriez-vous votre groupe?

Je possède un groupe de joueurs travailleurs. Ils sont vaillants et veulent gagner en permanence, même durant les pratiques! Tout le monde veut aller au championnat canadien et l’effectif s’en donne les moyens.

Quelles sont les plus grandes qualités de votre équipe? Y a-t-il des points à travailler encore?

Nous sommes très difficiles à déjouer. Nos qualités physiques et athlétiques sont évidentes. Notre assise défensive est bonne avec des joueurs expérimentés qui jouent ici leur dernière année universitaire. Enfin, nous possédons plusieurs bons techniciens. Mais nous devons encore travailler notre synchronisme offensif. On gagne souvent par une petite marge au score. On passe beaucoup de temps durant les pratiques pour progresser notamment en terme de finition devant le but.

Effectif UQTR

Autres articles intéressant

AAA masculin : Un démarrage tranquille
Les saisons PLSQ féminine et masculine auront bien lieu !
Des retrouvailles en guise d’ouverture en AAA masculin