Le Dynamo de Québec domine l’université de Trois-Rivières

Un mois et demi après leur premier match amical, le Dynamo de Québec et les Patriotes se sont retrouvés dimanche pour juger de leurs éventuels progrès. Si les deux équipes n’avaient pas su se départager en janvier (2-2), cette fois, les joueurs de PLSQ ont dominé les débats (4-0).

Edmond Foyé est satisfait. Mais le coach du Dynamo de Québec est loin de sauter au plafond après la large victoire de son équipe face à l’université de Trois-Rivières dimanche au stade Chauveau : « Je me moque du résultat. L’important était la manière de jouer et dans ce domaine, je suis content. J’ai vu de bonnes choses dans la prise de décision même si la qualité technique n’a pas toujours suivi. » Après une saison de PLSQ, l’effectif du Dynamo de Québec bénéficie déjà de repères mais Edmond Foyé n’a pas souhaité tirer des conclusions sur le plan individuel : « Les joueurs ne sont pas au même niveau de forme. Cela ne sert à rien de comparer pour le moment. »

Shany Black est, quant à lui, déçu : « On avait mis un groupe de 14 joueurs réguliers au repos pour permettre le retour d’anciens joueurs blessés ou suspendus afin de leur donner du rythme avant les séries. » Le coach des Patriotes reconnait que la sévérité du score reflète la physionomie du match : « On attendait des réponses à nos questions et nous les avons eues, positives comme négatives. Chacun tire un apprentissage de cette rencontre et désormais nous mettons cela derrière nous. Nous nous concentrons aujourd’hui sur le match face au Vert et Or et aux séries éliminatoires! »

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Andy Kontogiannis (Panellinios) : « En tant que président c’est impardonnable, mais… »
Le match Montréal City – Milanello perturbé par des insultes racistes, misogynes et homophobes?
Daivy Makunza (Longueuil) : « Beaucoup d’événements racistes passés sous silence »