Le Vert et Or de Sherbrooke prêt à démarrer!

David Guicherd est rempli d’espoirs. Selon lui, le Vert et Or de Sherbrooke a le potentiel pour terminer parmi les quatre premières places du championnat universitaire. Mais maintenant, il faut des points!

David, quel regard portez-vous sur vos trois premiers matchs?

On a fait deux très bons matchs contre des équipes habituées du haut de tableau que sont Trois-Rivières (défaite 0-1 sur penalty) et Laval (défaite 2-3). Sur cette dernière rencontre, on craque en fin de match alors qu’on menait 2-1 à un quart d’heure de la fin. C’est un manque d’expérience. Ensuite, on s’est vu trop beau face à McGill (défaite 0-4). Les joueurs ont oublié qu’il n’y a pas d’équipe facile en universitaire. On ne peut pas se permettre de passer à côté d’un match. Dans l’ensemble, on compétitionne et c’est satisfaisant. Mais désormais, chaque match est déterminant.

Comment jugez-vous votre effectif?

Il est composé pour moitié de jeunes. Ils sont plus matures qu’auparavant grâce à des joueurs en provenance du AAA. Ils sont mieux formés techniquement et tactiquement. Néanmoins, nous souffrons encore de manques surtout au niveau offensif. Ce n’est pas évident de trouver un bon finisseur. Si on ne marque pas dans nos temps forts, cela risque d’être compliqué. Pour le reste, nous sommes équilibrés dans nos lignes même si on n’est pas au top tactiquement. Cependant, on est en avance par rapport aux années précédentes.

Vendredi, vous jouez face à Concordia. Dans quel état d’esprit abordez-vous cette rencontre?

C’est un match très important. Il faut le gagner si on veut finir parmi les quatre premiers. La ligue est ouverte, tout le monde peut battre tout le monde. Maintenant, il nous faut des points.

Photo : usherbrooke.ca