Vandal a tenu le Rouge et Or à flots face aux Carabins

Si le Rouge et Or féminin a ramené un nul (0-0) du Cepsum face aux Carabins, l’équipe d’Helder Duarte le doit en grande partie à la performance de la gardienne Marie-Joëlle Vandal. L’université de Laval remporte un point flatteur sur la pelouse du champion national.

Les Carabins essayaient de prendre le jeu à leur compte et de créer le danger à l’image de cette volée de Leclercq un peu trop écrasée (29e). Le Rouge et Or réagit par un centre-tir de Cloutier, détourné en corner par la gardienne Dubé (30e). Patry récupérait un ballon dans sa surface de réparation et lança un contre. La latérale lavalloise traversa tout le terrain mais son tir à l’entrée de la surface passa à côté des buts des Carabins (34e). Les Montréalaises accentuaient leur pression par Sauvé qui se présenta seule face à Vandal mais la gardienne eut le dernier mot (37e). Longpré dévia subtilement le ballon pour Hannigan qui effaça deux adversaires pour un autre duel face au dernier rempart mais Vandal détourna le ballon en corner au prix d’un grand réflexe (40e)! Le danger se rapprochait dangereusement du but rouge et or et sur un coup franc de Bernard, Boudjelal fut à deux doigts de reprendre le ballon de la tête au deuxième poteau (41e).

Sortie en première période, Alcindore rentrait après la pause pour redynamiser l’attaque des Bleues. De son côté, le Rouge et Or faisait rentrer les joueuses d’expérience que sont Gosselin, Couture-Dallaire et Gaspar-Freire, tout juste rentrées du Kazakhstan où elles ont participé à la sixième place du Canada lors du Championnat du Monde de futsal universitaire. Alcindore tentait sa chance à 25 mètres mais le ballon passait au-dessus (50e). Tremblay servait Deschênes dans la surface des Carabins mais l’attaquante de Québec ne cadrait pas sa frappe (61e). Boudjelal sollicitait Vandal sur une nouvelle frappe mais la gardienne du Rouge et Or se coucha bien (64e). Hannigan dévia à son tour un ballon pour Sauvé qui se présenta seule face à la gardienne mais la Montréalaise ratait le cadre (74e). Les Carabins poussaient et le Rouge et Or peinait à garder le ballon. Koroghli envoya un missile des vingt mètres mais Vandal dévia en corner grâce à une superbe détente horizontale (81e). Le Rouge et Or aurait pu faire la différence sur un centre de Couture-Dallaire repris par Coughlan au deuxième poteau mais le ballon passait bien au-dessus des buts (89e). Finalement, Vandal se jeta une dernière fois dans les pieds de Proulx pour dévier un ballon en corner (90e). Les Carabins réclamaient un penalty mais l’arbitre ne broncha pas.

CARABINS – ROUGE ET OR : 0-0

Ils ont dit

Kévin McConnel (Carabins) : « Nous avons fait les efforts nécessaires pour obtenir la victoire. J’ai sorti une première fois Alcindore pour la faire rentrer par la suite car la situation ne se débloquait pas. Nous avons manqué un peu de jambes en fin de match pour faire la différence. »

Helder Duarte (Rouge et Or) : « On a eu chaud! On repart avec un point grâce à la performance extraordinaire de notre gardienne! Sans elle, cela aurait pu faire 4 ou 5-0! On n’a pas encore de chimie d’équipe et nous n’avons pas eu assez le ballon pour mettre en valeur nos joueuses offensives. Les joueuses parties au championnat du monde universitaire vont prendre le temps de s’intégrer au groupe. »

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Julian Labalec (FC Gatineau) : « Je ne suis pas un entraîneur, mais plutôt un éducateur »
Chaudière-Ouest : « Rassembler un maximum de compétences au service des joueurs »
FC Mont-Bruno – Ste-Julie, un nouveau géant en Montérégie ?