Le Vert et Or féminin monte-t-il en puissance?

Vainqueur des Reds de McGill dimanche (2-1), le Vert et Or se positionne sur le podium du championnat universitaire. L’entraîneur Tony Perrier se concentre davantage sur la qualité des prestations de ses joueuses.

Le début de saison n’était pas un cadeau. Affronter les Carabins, champions universitaires nationaux (défaite 5-1) puis le Rouge et Or, champion provincial 2016 (défaite 0-1) lors des deux premières journées du championnat  d’hiver était un défi très relevé. Mais face à une équipe de McGill plus conforme à son calibre, le Vert et Or a pu faire étalage de ses progrès par rapport à l’automne dernier : « L’animation offensive était très bonne, commente le coach Tony Perrier. On s’est créé beaucoup d’occasions mais nous sommes tombés sur une très bonne gardienne. Il faut dire qu’avec le retour progressif de nos blessées et absentes de longue date, c’est plus facile de construire notre jeu. »

Parmi les joueuses qui ont manqué cet automne, figure Florence Duval, buteuse pour son premier match hier au stade Marie-Victorin  : »Nous comptons 21 joueuses dans notre effectif pour cet hiver, c’est très intéressant, sourit Tony Perrier. Nous voulons valoriser ce championnat et les filles ressentent notre ambition. Nous voulons mettre la barre encore plus haute! » Quelques joueuses ont aussi fait leur apparition en tant que première année. Le coach reste patient avec ces dernières : « Elles ont le potentiel technique pour jouer dans l’équipe. Mais le niveau physique est un cran plus haut en universitaire par rapport au AAA. »

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Monteuil à l’assaut du Dynamo de Québec !
Longueuil – FC Lanaudière : duel entre amoureux du jeu
Sylver Castagnet (FC Gatineau) : « Nous ne doutons absolument pas »