Violence et racisme toujours présents sur certains terrains au Québec

La saison estivale touche à sa fin et fut marquée par plusieurs faits divers. L’éducation sur les terrains reste à parfaire.

Alexa Meloche est amère. Entraîneur de l’équipe féminine D2 A des Boucaniers à Montréal, son équipe a abandonné un match le 24 juillet contre le FC Full Technique à la 51e minute pour protester contre la tournure de la rencontre : « On se dirigeait vers une bagarre générale, raconte-t-elle. Les tacles et coups irréguliers pleuvaient à notre encontre et n’étaient peu ou pas sanctionnés par l’arbitre. La tension montait. Une adversaire n’a pas été sanctionnée après avoir frappé notre partenaire à la cheville alors que le ballon était loin. Quelques minutes plus tard, une de nos joueuses met son bras pour protéger son ballon. Après un choc, une adversaire la frappe derrière la tête pour se venger. Cette dernière prend un jaune et nous nous retrouvons à dix. C’est là que nous avons décidé de quitter le terrain. »

La dirigeante ne regrette pas sa décision : « J’ai expliqué le cas à la direction du club et nous avons été soutenues. Au moment de quitter le terrain, l’équipe adverse était très énervée car elle voulait les points pour les séries. Un juge de ligne s’en est aperçu et a tenté de calmer la situation. » Convaincue du bien-fondé de sa décision, Alexa Meloche a reçu un autre écho de la part de la ligue Concordia, gérante de la compétition : « Un contrôleur est venu assister à un autre match nous opposant deux semaines plus tard. Nos adversaires n’osaient pas nous toucher! Et la joueuse coupable du coup sur la tête à notre partenaire n’était même pas venue. Alors nous avons eu match perdu par forfait et une amende de 500 dollars pour abandon de match! J’imagine que nous devrons la payer… »

Toujours sur l’Île-de-Montréal, un joueur a été suspendu cinq matchs de Coupe du Québec. Il aurait insulté un des arbitres de « sale arabe »…

La rédaction de www.justesoccer.com

 

Autres articles intéressant

Felipe Costa de Souza, Soulier d’Or, est « Monsieur 43% »!
François Bourgeais (St-Hubert) : « On a à coeur de combler l’écart avec les gros de PLSQ »
Edmond Foyé (Dynamo de Québec) : « Prolonger le plaisir de vivre ensemble cette saison »