Beach soccer : « Parfois, il faut toucher les joueurs dans leur orgueil »

Éliminé, le Canada tente de finir le mieux possible le tournoi des qualifications de la Coupe du Monde de beach soccer. Hier, les hommes de Kyt Selaidopoulos ont perdu aux tirs au but face au Costa Rica (2-2, 2-3 tab). Le sélectionneur retient tout de même la réaction de ses joueurs. À confirmer aujourd’hui contre Antigua-et-Barbuda dans un match pour la onzième place.

Kyt Selaidopoulos ne s’était pas gêné pour dire que la défaite contre la Guadeloupe n’était pas admissible lors du dernier match de poule, synonyme d’élimination de la compétition. Après son coup de gueule, le sélectionneur du Canada a provoqué une assemblée jeudi soir pour parler avec les joueurs : « On a eu une réunion très importante durant laquelle on s’est tout dit. C’était long pour tout le monde… » Une stratégie payant selon le technicien avant le match d’hier contre Antigua : « La performance collective était vraiment bonne. Parfois, il faut toucher les joueurs dans leur orgueil pour avancer. »

Face au Costa Rica, l’une des meilleures équipes Concacaf, qui a raté son tournoi, le Canada s’est bien battu. Malgré l’ouverture du score concédée à la 12e minute, Milos Scepanovic égalisait (20e). Ian Bennet donnait même l’avantage à la sélection canadienne (28e)! À moins de cinq minutes de la fin, le Costa Rica égalisait sur coup franc (2-2). Durant la séance des tirs au but, le gardien latino réalisait un bel arrêt sur le penalty de Marc Jankovic, auteur d’un quadruplé lors du premier match face à la Barbade. « Le comportement des joueurs a été conforme à ce que j’attendais, se conforte Kyt Selaidopoulos. Dans nos objectifs, on part du principe que « c’est difficile de battre une personne qui n’abandonne jamais ». Il faut continuer à foncer et obtenir des résultats. » Dès cet après-midi face à Antigua?

Match pour la onzième place : Canada – Antigua-et-Barbuda, samedi 13h45.

La rédaction de www.justesoccer.com

Photo : Concacaf

Autres articles intéressant

Les Patriotes jouent « gros » vendredi contre le Vert et Or
Le Vert et Or frappe un grand coup face à l’UQAM !
Blainville célèbre son titre en battant Mont-Royal Outremont sur le fil