Canada futsal : cinq minutes qui font mal

Canada futsal a lourdement chuté samedi face au Costa Rica (5-0) pour le deuxième match amical de la semaine. Mais l’entraîneur Kyt Selaidopoulos est plutôt satisfait de ce premier camp préparatoire pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 2020.

Kyt Selaidopoulos avait prévenu. Le Costa Rica allait vouloir venger l’affront d’avoir été bousculé jeudi dernier par une jeune équipe canadienne joueuse (victoire 5-4). Les joueurs d’Amérique centrale ont mis beaucoup d’intensité samedi pour faire plier les Canadiens lors de cette deuxième confrontation. Ces derniers encaissèrent d’ailleurs quatre buts lors des cinq dernières minutes avant la mi-temps. Cruel, d’autant que certains étaient évitables : « C’est un apprentissage, explique le coach. On a rajouté des éléments à notre système de jeu et on a vu ce qu’on voulait voir. Le score n’est pas l’essentiel, c’est en 2020 qu’il faudra gagner. »

Le Costa Rica a ajouté un dernier but en deuxième période sans que les Canadiens ne puissent trouver la faille : « C’est la différence entre une équipe qui s’entraîne trois fois par semaine toute l’année et nous, qui avons eu trois pratiques ensemble avant les matchs, poursuit Kyt Selaidopoulos, néanmoins satisfait de ce stage d’une semaine préparatoire pour la Coupe du Monde 2020. On a vu de bonnes choses concernant notre tactique. On va continuer à travailler en ce sens. » Dix joueurs ont ainsi fait leurs débuts internationaux lors de ces deux rencontres dont quatre Québécois.

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

L’aventure du soccer se poursuit pour Maxime Oliveri au pays des kiwis
Julian Labalec (FC Gatineau) : « Je ne suis pas un entraîneur, mais plutôt un éducateur »
Chaudière-Ouest : « Rassembler un maximum de compétences au service des joueurs »