JO : Canada – France (1-0) Le froid réalisme canadien

Les Canadiennes ont remporté une grande bataille ce soir contre la France. Dominées en terme de possession et d’occasions, elles ont su faire preuve d’une efficacité rare pour éliminer les Bleues. La route vers le podium est grande ouverte pour le Canada!

John Herdman a brouillé les cartes dès le coup d’envoi. Le sélectionneur canadien a repositionné la polyvalente Lawrence à droite de la défense, Chapman prenant le côté gauche. Le but était de contrer les rapides ailières françaises. Une fois encore, les partenaires de Scott faisaient preuve d’une abnégation incroyable en se jetant sur tous les ballons. Pourtant, l’avant-centre Le Sommer s’écroula dans la surface après un tacle en retard de Buchanan mais l’arbitre ne siffla rien (9e). Sur un nouveau ballon dans la surface canadienne, Zadorsky accrocha à son tour l’attaquant française qui s’écroula un peu facilement (19e). Le ballon s’approchait des buts de Stéphanie Labbé sans pour autant être très dangereux. Il fallut attendre plus de vingt minutes pour voir Sinclair en bonne position pour lancer Beckie dont le centre aurait pu faire mouche (22e). Les Françaises continuaient à pousser. Au milieu, Schmidt éprouvait toutes les peines du monde à tenir en respect les offensives adverses. Sur un coup franc, MBock effleura le ballon (28e) puis Renard (45e) rata la cible de peu. Entre temps, Chapman, blessée, laissa sa place à Bélanger (43e).

Cette équipe du Canada a de la ressource. Solidaires, combatives, les filles de John Herdman font preuve d’un réalisme à toute épreuve ! Beckie hérita d’un ballon en zone offensive. Elle élimina son adversaire pour centrer au deuxième poteau où Schmidt catapulta le ballon dans les filets (1-0, 55e) ! Incroyable! Après avoir autant tenu sans broncher, les Canadiennes ouvraient la marque devant un public acquis à leur cause ! Deux minutes plus tard, Sinclair dévia malencontreusement un ballon sur la barre transversale de Stéphanie Labbé (57e)… quand la chance s’en mêle. Mais Lawrence et ses équipières dégagent une sérénité incroyable lorsqu’elles mènent au score. La France n’arrivait plus à créer le danger. Une efficacité incroyable dans les deux surfaces de réparation, voilà la force de cette équipe. Avant le début du tournoi, John Herdman avait prédit : « Le courage, la solidarité et l’état d’esprit qui nous animent nous permettront de gagner ce tournoi. » Jusqu’à présent, on ne peut que lui donner raison.

Avertie en fin de match, Josée Bélanger sera suspendue pour la demi-finale.

Canada – France : 1-0 (0-0).

But : Schmidt (55e).

Autres articles intéressant

Josée Bélanger : « Fière de ce que je suis devenue grâce au soccer »
Les Jeux du Canada en ligne de mire pour les 18 ans québécoises
Le Canada jouera sa qualification en quarts face à la Guadeloupe