JO : Le Canada face au Brésil pour l’honneur du Bronze

Comme en 2012, les Canadiennes devront se battre pour obtenir le Bronze. Face à des Brésiliennes évoluant à domicile, la mission sera difficile. Mais Christine Sinclair et ses équipières ont de la ressource! 

La déception de l’élimination en demi-finale est encore palpable. Mais les joueuses de John Herdman doivent tourner la page, au moins l’espace d’une journée. Le Canada a l’occasion de ramener une médaille de sa campagne à Rio, témoin de prestations efficaces lors de la phase de poule et du quart de finale contre la France. Le sélectionneur sait que ce match sera difficile. D’abord mentalement. Les filles doivent se reconcentrer pour tout donner pendant 90 minutes en oubliant la désillusion de Belo Horizonte. Ensuite, le contexte ne jouera vraiment pas en leur faveur. Le technicien canadien s’explique : « Le Brésil aura une foule derrière lui qui l’aidera pendant le match. Ce sera une foule plutôt hostile au Canada. Mais nous savons à quelle pression seront soumises nos adversaires puisque nous étions dans leur situation l’année dernière lors de la Coupe du Monde. »

Les deux équipes sont solides. John Herdman estime que la rencontre se jouera sur l’aspect tactique : « Je crois sincèrement que ce match sera gagné ou perdu dans des moments transitionnels ou lors de jeux préparés. La clé du succès pour le Canada sera de profiter de l’élan que les Brésiliennes amèneront tôt dans le match. Nous devons mettre du cran rapidement puis leur mettre de la pression pour voir leur volonté et si elles sont capables mentalement et physiquement de tenir jusqu’au podium. »

Une ferveur populaire pour les Brésiliennes

Concernant l’adversaire, cette équipe n’a rien du Brésil chatoyant et offensif. Marta et son équipe sont redoutables défensivement. Pourtant, l’attaquante, bien qu’elle n’ait plus la même forme physique qu’auparavant, reste un danger permanent pour le Canada. Pour sa dernière compétition internationale (normalement), la légende du soccer brésilien veut impérativement une médaille. De plus, le Brésil a remporté une énorme bataille durant ces Jeux olympiques : celle du sexisme. Désormais, il est courant de voir des hommes encourager l’équipe nationale féminine avec la même passion que celle dédiée à Neymar et ses collègues. D’ailleurs, une pétition a tourné sur Internet : 12 000 personnes réclament des maillots avec le nom « Marta » inscrit dans le dos. Nike, le sponsor officiel, a répliqué que ce sont aux acheteurs de rajouter le nom, qu’il soit masculin ou féminin. Mais l’essentiel est ailleurs.

Canada – Brésil, aujourd’hui à 12h.

Autres articles intéressant

Nazim Belguendouz : « J’attends la liste du sélectionneur »
Hassoun Camara retrouve ses premiers amours avec le futsal
PLFQ : Sporting Montréal – FC Grenadiers en hommage à la carrière d’Hassoun Camara