Lakeshore SC, fournisseur de talents

Quel est le point commun entre les sélections nationales féminines U17, récemment partie en tournée en Chine, et U15, actuellement qualifiée pour les demi-finales du championnat CONCACAF? Le Lakeshore SC est le club le plus représenté parmi les joueuses. John Limniatis, le directeur technique du club basé à Kirkland, explique les raisons du succès de ses équipes jeunes.

John, quel est votre sentiment sur les sélections des joueuses de Lakeshore en équipe nationale (quatre en U17, deux en U15)?

Nous sommes très fiers et heureux. C’est vraiment gratifiant surtout du côté des filles. Actuellement, nous avons beaucoup de joueuses au centre technique de haute performance. Elles suivent le programme canadien et beaucoup d’entre elles ont le potentiel pour jouer en sélection nationale. Cinq joueuses U15 faisaient partie du groupe élargi pour le championnat CONCACAF. Deux ont été retenues. Dans cette région, le Canada, le Mexique et les États-Unis dominent largement. C’est vraiment positif pour nous.

Quel est votre secret pour amener vos joueurs à un tel niveau?

Il n’y a pas de secret. Nos équipes de jeunes sont bonnes et gagnent souvent. Forcément, cela rend notre club attractif aux yeux des meilleurs joueurs. Ils veulent évoluer avec nous car on gagne des championnats en AAA. Au niveau féminin, nous sommes parmi les meilleurs du Canada dans les catégories U15, U16, U17 et U18. D’ailleurs, on a gagné le championnat canadien U16 et U17. Historiquement, beaucoup de nos jeunes figurent dans les sélections nationales. Auparavant, c’était davantage les garçons.

L’une de vos anciennes joueuses, Rhian Wilkinson, joue aujourd’hui pour la médaille de bronze aux Jeux olympiques de Rio. Est-ce important pour vous?

Rhian Wilkinson transmet une superbe image de notre club ! C’est l’exemple même d’une joueuse qui a joué des années dans notre club et qui, aujourd’hui, participe aux Jeux olympiques. Elle a aussi connu une phase finale de Coupe du Monde. Elle vient nous voir chaque année pour dire bonjour. C’est une inspiration pour nos jeunes. Elle montre qu’on peut réussir en ayant joué à Lakeshore SC. Vous savez, dans un grand club, ça prend du matériel, de bons terrains, des infrastructures et des entraîneurs diplômés. Mais aussi des modèles.

Autres articles intéressant

Josée Bélanger : « Fière de ce que je suis devenue grâce au soccer »
Les Jeux du Canada en ligne de mire pour les 18 ans québécoises
Le Canada jouera sa qualification en quarts face à la Guadeloupe