Onze Québécoises jouent leur chance pour intégrer l’équipe nationale U17

Depuis lundi, le staff de Team Canada observe plusieurs joueuses de l’Est du pays sur le terrain de la Fédération de soccer du Québec. Le but est de former un effectif pour disputer la Coupe du Monde féminine U17 2018 en Uruguay.

Elles évoluent à Varennes, Québec, Lakeshore, Saint-Hubert ou encore Rivière-des-Prairies. Onze Québécoises ont été sélectionnées pour participer au stage de détection de Team Canada. Leur but? Participer à la Coupe du Monde U17 en 2018. Pour cela, elles doivent convaincre le staff durant ce camp qui se déroule à Laval jusqu’à jeudi. D’autres échéances arriveront par la suite. « C’est un grand honneur pour le Québec de recevoir un stage d’équipe nationale, assure Jessica Silva, responsable du développement du soccer féminin à la FSQ. Le fait que 11 Québécoises soient présentes est assez exceptionnel pour la province! »

Non loin du camp, Rudy Doliscat est attentif. Le responsable du CNHP (Centre National de Haute-Performance) est attentif au rendement des joueuses qu’il encadre. Il est aussi fier de pouvoir présenter des infrastructures dignes d’une équipe nationale : « Un terrain intérieur, un centre de musculation ainsi que quatre autres terrains extérieurs lorsque le temps le permet, avec des hôtels à proximité. On a tout ce qu’il faut. » Avant ce camp Canada U17, d’autres sélections nationales avaient élu domicile avenue du Bois-de-Boulogne à Laval : « L’équipe de France avait particulièrement apprécié son séjour lors de la Coupe du Monde 2015, poursuit Rudy Doliscat. La surface de jeu était la même que lors des matchs officiels. On avait même fait une opposition avec une sélection québécoise! Auparavant, l’Allemagne, le Costa Rica et le Paraguay étaient aussi venus lors de la Coupe du Monde féminines U20. » Un sacré coup de projecteur sur le Québec!

Photo : Soccer Québec : Les onze Québécoises accompagnées de Jessica Silva : Sophie Guilmette (Lakeshore), Sarah Trandji (Varennes), Julianne Vallerand (Varennes), Leonie Portelance (Varennes), Wayny-Natasha Balata Nguenign (Lakeshore), Mara Bouchard (Varennes), Jessica De Filippo (Lakeshore), Lara Kazandjian (Lakeshore), Jasmine Victoria Anes-Gueber (CSRDP), Tamara Jean-Baptiste (St-Hubert), Elisabeth Tsé (Québec des Rivières)

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

PLSQ : Mont-Royal Outremont plonge Blainville dans le doute
PLSQ : Mont-Royal Outremont a-t-il les moyens de bousculer Blainville?
PLSQ : En dominant Saint-Hubert, le Dynamo remonte au classement !