Barcelone – Real Madrid : tout sur le Clasico

Samedi, le Real Madrid a accroché le Barça au Camp Nou (1-1). L’habileté de Suarez, le record de Zidane et les excuses de Carvajal, voici ce qu’il faut retenir de ce Clasico!

Barcelone – Real Madrid : 1-1 (0-0)
Buts : Suarez (53e) pour Barcelone ; Ramos (90e) pour le Real Madrid.

Zidane invaincu : Victorieux la saison dernière (2-1) en Catalogne, le technicien français a remporté un point à la dernière seconde grâce à un coup de tête de Ramos à la dernière minute. Il faut remonter à 1933 pour voir un entraîneur madrilène demeurer invaincu après deux déplacements au Camp Nou. Sur les 46 entraîneurs dans l’Histoire du lub, seuls trois ont réussi cette performance.

Suarez buteur : Auteur du premier but, Luis Suarez a trouvé les filets pour la quatrième fois contre le Real Madrid depuis qu’il porte le maillot barcelonais. L’Uruguayen disputait samedi son cinquième Clasico.

Un arbitre contesté : Le Real Madrid n’a pas apprécié la prestation de Clos Gomez. Les Merengue réclamaient un penalty pour une faute de Javier Mascherano sur Lucas Vazquez dans la surface catalane après deux minutes de jeu. De plus, ils estiment que l’arbitre a encore oublié un penalty commis par le défenseur argentin sur Cristiano Ronaldo et un hors-jeu sur le but de Suarez. Par contre, l’arbitre n’a pas sifflé une faute de main évidente de Carvajal dans la surface du Real. Barcelone aurait pu aussi bénéficier d’un penalty.

Les excuses de Carvajal : Alors que le Real Madrid célébrait l’égalisation de Ramos, Dani Carvajal a adressé un doigt d’honneur à une partie du public barcelonais. Plus tard, le latéral madrilène s’est excusé sur Twitter en précisant : « Ce ne sont pas des choses à faire ».

Le retour d’Iniesta : Le patron du milieu catalan était de retour après un mois d’absence suite à une blessure. C’est lui qui a offert une balle de but à Messi (81e), mais l’Argentin n’a pas cadré sa frappe.

Benzema critiqué : Les médias espagnols ont focalisé sur le rendement de l’avant-centre français : aucun tir au but, dix ballons perdus et seulement une occasion vite annihilée par Jordi Alba. Après avoir touché sept ballons en première période contre le Sporting en Ligue des Champions, le joueur et son entourage ont estimé les critiques exagérées, sa réponse lors du Clasico ne semble pas suffisante.

Les consignes de Luis Enrique : Le technicien connait l’habileté du Real Madrid sur coup de pied arrêté. L’entraîneur barcelonais avait demandé de ne pas faire de faute pour tenir le score. Mais Arda Turan accrocha Marcelo et sur le coup franc qui suivait, Modric déposa le ballon sur Ramos, libre de tout marquage, qui égalisa : « Les consignes de l’entraîneur sont une chose, les tenir sur le terrain en est une autre, assure Luis Enrique. Par expérience, je sais que c’est compliqué de canaliser son énergie lors de telles rencontres. Je n’en veux pas spécialement à Arda. »

La rédaction de www.justesoccer.com

 

 

 

Autres articles intéressant

PLSQ : Mont-Royal Outremont plonge Blainville dans le doute
PLSQ : Mont-Royal Outremont a-t-il les moyens de bousculer Blainville?
PLSQ : En dominant Saint-Hubert, le Dynamo remonte au classement !