« Gigi » est encore le patron

Gianluigi Buffon a laissé perplexe bon nombres d’observateurs après ses deux récentes erreurs avec la Squadra Azzura et la Juventus. À 38 ans, le gardien légendaire a écoeuré hier les attaquants lyonnais en Ligue des Champions (victoire de la Juve 0-1). La retraite, ce n’est pas pour tout de suite.

Est-il éternel? Est-il invincible? Gianluigi Buffon a encore frappé un grand coup mardi sur la pelouse de l’Olympique lyonnais en Ligue des Champions. Lacazette sur penalty, Fekir, Rafael, Tolisso et Gonalons ont tous buté sur le gardien de la Juventus de Turin. Remis en cause récemment après une bourde face à l’Espagne, le portier de 38 ans avait de nouveau commis une erreur en championnat. Certains voyaient une fin de règne de l’un des meilleurs du monde à son poste. Mais les tifosis de la Vieille Dame y ont toujours cru. Témoin, cette banderole brandie la semaine dernière dans les tribunes : « Même Superman redevient parfois Clark Kent. Tu es toujours notre super héros! »

« Gigi » a répondu sur le terrain. D’ailleurs, le staff turinois n’a pas manqué de souligner la performance de son gardien après le match face à Lyon. Son entraîneur Massimiliano Allegri a tenu à faire taire les critiques : « Ce match est une grande réponse à tout ça. Buffon n’a pas besoin de prouver quoi que ce soit, il est très différent des autres. » Même les Lyonnais ont été admiratifs de sa prestation. Sergi Darder précise :  » Je ne sais pas s’il est le meilleur, mais il fait partie non seulement des deux-trois meilleurs gardiens du monde, mais aussi de l’histoire. Il est juste top, c’est tout ce que je peux dire. » C’est déjà beaucoup!

Autres articles intéressant

L’arbitre du match Barcelone – PSG dans l’oeil du cyclone
Mais qui veut la peau d’Arsène Wenger?
La presse espagnole se déchaîne sur le FC Barcelone