L’Atlantic League : une alternative à la Ligue des Champions européenne

La FIFA a annoncé récemment que les quatre meilleurs championnats européens seront représentés automatiquement par quatre clubs. Une mauvaise nouvelle pour les autres pays qui auront encore moins de chances de s’illustrer. Ces derniers ont ainsi décidé de riposter en discutant de la création de l’Atlantic League. Explications.

L’initiative avait déjà été évoquée quinze ans auparavant. En marge de la Ligue des Champions, épreuve réservée traditionnellement aux clubs les plus puissants d’Europe, plusieurs clubs de championnats « mineurs » ont l’idée de s’associer afin de créer une compétition européenne plus accessible pour eux. Pour le moment, le projet est au stade des négociations. L’Écosse, le Danemark, les Pays-Bas, la Belgique, la Norvège et la Suède enverraient leurs meilleurs clubs disputer l’Atlantic League. Anders Horsholt, le directeur du FC Copenhague, souhaite que le projet aboutisse. Son équipe affrontera d’ailleurs Leicester prochainement en Ligue des Champions : « Si on ne fait rien maintenant, les plus gros clubs seront encore plus forts et il nous sera encore plus difficile de nous faire une place dans la compétition. Nous regardons les opportunités au niveau international et il serait intéressant de créer une ligue avec d’autres pays européens. Aucun modèle n’est encore finalisé mais nous recherchons activement. »

En juillet, le Dalian Wanda Group, géré par Wang JianLin, l’homme le plus riche de Chine, s’est déclaré prêt à discuter avec plusieurs clubs pour mettre au point une compétition rivalisant avec la Ligue des Champions. Cela permettrait à ces clubs moins reconnus de bénéficier davantage d’exposition et, ainsi, d’augmenter leurs revenus. Cette initiative serait une révolution dans le paysage européen : « Les clubs concernés par cette ligue internationale sortirait de leur championnat d’origine, poursuit Anders Horsholt. Nous devons attirer des sponsors, des joueurs de haut niveau et des staff de qualité. Pour cela, nous devons avoir le niveau européen. »

Autres articles intéressant

L’arbitre du match Barcelone – PSG dans l’oeil du cyclone
Mais qui veut la peau d’Arsène Wenger?
La presse espagnole se déchaîne sur le FC Barcelone