Le Paris Saint-Germain « new look » lance la Ligue 1 en plein piège bastiais

Le champion en titre Paris ouvre la saison de Ligue 1 2016-2017 en se déplaçant à Bastia. Si le PSG a brillé lors des matchs de préparation, certaines inconnues risquent de compliquer l’affaire en Corse. Quand on sait que la première journée de Ligue 1 et l’Île de Beauté n’ont pas toujours souri au club de la Capitale…

Si l’on ne connait pas encore vraiment Unai Emery, on peut lui reconnaître tout de même une qualité : le franc parler. Le nouvel entraîneur du PSG a ainsi rapidement révélé qu’Edinson Cavani, blessé, ne sera pas du voyage ce soir à Bastia et que Jesé, tout juste arrivé du Real Madrid, aura certainement du temps de jeu. Qui sera donc l’avant-centre titulaire? Le technicien a désigné Hatem Ben Arfa, sous couvert d’un avertissement « peu amical » en conférence de presse : « Hatem est un joueur qui a énormément de qualités. Mais il faut qu’il travaille plus défensivement ! Pour le moment, c’est une bonne solution de le mettre avant-centre pour l’équilibre de l’équipe. Je veux qu’il travaille pour s’améliorer. Je ne connais pas encore sa meilleure position. »

Sur le papier il n’y a pas vraiment d’opposition entre les deux formations. Le club de la capitale a quasiment gagné toutes les compétitions nationales depuis quatre ans, assurant sa suprématie année après année. Depuis trois ans, le club corse termine en milieu de tableau. La saison dernière, Bastia a fini avec 50 points, soit presque moitié moins que le PSG (96 points). Si l’on compare au niveau de l’attaque, Bastia avait une moyenne de 0,95 but par match (36 buts marqués en 38 matchs) alors que Paris possédait une moyenne de 2,68 buts par match (102 buts). L’écart est tout aussi impressionnant concernant la défense (19 buts encaissés pour le champion de France et 42 pour Bastia). Le match est-il donc joué d’avance ?

La première journée toujours difficile pour Paris

Pas forcément. Le PSG a toujours du mal à débuter le championnat. Sur les trois dernières saisons, l’équipe parisienne compte deux matchs nuls (1-1 contre Montpellier et 2-2 contre Reims) et une victoire (1-0 face à Lille). Bastia possède le même bilan mais a obtenu un bon match nul contre Marseille (3-3) et une victoire face à Rennes l’année dernière (2-1). La dernière victoire bastiaise à domicile contre les Parisiens remonte à janvier 2015 (4-2). Le stade Armand-Cesari peut vite être un enfer si le scénario tourne en faveur des hommes de François Ciccolini.

Sans son buteur en série, le Suédois Zlatan Ibrahimovic parti à Manchester United, le PSG va devoir montrer qu’il est toujours capable d’être aussi puissant devant. Malgré un effectif impressionnant, Paris va devoir trouver ses marques dans le nouveau système de jeu imposé par Emery (4-2-3-1) et devra se passer de Thiago Silva, blessé. Quant à Blaise Matuidi, c’est l’interrogation concernant son avenir. Bastia a donc une chance de faire tomber l’ogre parisien dès la première journée. Unai Emery arrivera-t-il à faire mieux que son prédécesseur ?

Bastia – Paris Saint-Germain, aujourd’hui à 14 h.

Monaco – Guingamp, aujourd’hui à 14h30.

Autres articles intéressant

Les matchs de soccer autorisés pour tous au Québec à partir de lundi !
Le Défi Futsal invite tous les joueurs de soccer à courir pour la bonne cause
Angelo Jean-Baptiste (Fabrose) : « Mes équipes sont traditionnellement offensives »